Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

POLITIQUE

Après trois années de black-out médiatique, l’ancien Premier ministre de la Transition,  Yacouba Isaac Zida a accordé une interview à nos confrères de France 24, diffusée ce mercredi 27 mars 2019 au cours du Journal Afrique. Il n’a pas exclu de se présenter à la présidentielle de 2020.

Dans l’entretien, l’ancien N°2 de l’ex-Régiment de Sécurité présidentielle revient, entre autres,  sur les raisons de son exil canadien, la gestion de la transition, le procès du coup d’Etat manqué, et la crise sécuritaire que connait actuellement le Burkina.

« Toutes sortes de calomnies mensongères ont été dites sur mon compte, j’ai observé le silence et comme vous le savez, il y’a un temps pour se taire et un temps  pour parler » a-t-il dit pour justifier son black-out médiatique et son retour. Mais bien avant cette sortie télévisée, l’ex-général de l’armée burkinabè avait publié en octobre 2018 ses mémoires intitulés « Je sais qui je suis » dans lesquels il se prononce sur les événements qui ont marqué la vie de la nation d’octobre 2014 à son exil canadien en janvier 2016.  

Interrogé sur son avenir politique, Yacouba Issac Zida a estimé qu’il ne s’est pas encore prononcé sur la question mais a tout de même laissé la porte ouverte en ses  termes. « Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ».

Ces dernières semaines, des mouvements de jeunesses ont réclamé la candidature de l’ancien Premier ministre à l’élection présidentielle de 2020 car étant considéré par ces derniers, comme étant l’homme de la situation. 

Président du Faso aux premières heures de la chute de Blaise Compaoré en 2014 à la désignation du président de la Transition politique, Yacouba Issac Zida été près d'une année chef du gouvernement de la Transition jusqu'à l’élection en novembre 2015 de Roch Marc Christian Kaboré. Il est en exil au Canada depuis janvier 2016. Bombardé Général de division à la fin de la Transition, il a été radié des effectifs de l'armée pour "désertion en temps de paix".

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé