Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

©Challenges

POLITIQUE

A compter de ce 28 février 2019, il n’est plus possible pour les populations civiles d’acheter des armes à feu. Le ministère de la sécurité, via un communiqué, a annoncé que « la délivrance des autorisations d’achat d’armes à feu civiles est suspendue ».

Cette mesure, selon le département en charge de la sécurité, a été prise « au regard du contexte sécuritaire actuel et afin de faciliter la prise de mesures idoines pour lutter contre la circulation illégale des armes légères et de petit calibre ».

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à une menace terroriste sans précédente. Les nombreuses attaques terroristes ont causé plusieurs morts dans les rangs des civils et des forces de défense et de sécurité. L’Etat d’urgence a été décrété le 31 décembre 2018 dans 14 provinces du pays. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir