Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

POLITIQUE

Présente à Ouagadougou dans le cadre de la 26e édition du Fespaco, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a rendu, en début d’après-midi, une visite de courtoisie au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

« J’ai salué l’engagement du pays, la constance dans cet engagement même dans les situations les plus difficiles pour tenir ce festival, pour accueillir le monde entier et pour mettre à l’honneur les cinémas africains », a déclaré Mme AZOULAY à sa sortie d'audience. Elle dit avoir aussi abordé avec le président du Faso, la matinée consacrée aux femmes et au cinéma, organisée plutôt ce mardi matin.

Audrey AZOULAY a ainsi félicité le Burkina Faso pour les efforts dans la promotion de la diversité culturelle. L'organisation du FESPACO traduit, selon elle, l’engagement du pays pour les cinémas de l’Afrique. 

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation la science et la culture a exprimé la volonté d'accompagner davantage le Burkina Faso dans sa politique ambitieuse de formation. « Nous avons parlé notamment de la formation à travers les technologies numériques pour de nouveaux projets de coopération ainsi que de formation des enseignants », a précisé la directrice générale.

Mme AZOULAY dit également avoir évoqué avec le président Kaboré, le sujet du multilatéralisme et la nécessité d’une coopération internationale sur les grandes questions qui concernent le monde notamment la région du Sahel.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé