Aujourd'hui,
URGENT
Football: les 24 équipes qualifiées pour la CAN 2019 sont connues, le tirage prévu le 12 avril à Gizeh
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc
Burkina: lancement d’une campagne de vaccination pour contrer une épidémie de méningite dans la région de l'Est
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés

POLITIQUE

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré va prononcer ce lundi 18 février 2019 à 10 heures sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale réunie pour la circonstance en session spéciale.  

Cette déclaration de politique générale est une prescription constitutionnelle et est suivie d’adoption ou non par les députés. En effet, l’article 63 de la Constitution indique que « dans les trente jours qui suivent sa nomination, le Premier ministre doit faire sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale. Cette déclaration est suivie de débats et donne lieu à un vote. L’adoption de cette déclaration vaut investiture. Si la déclaration de politique générale ne recueille pas la majorité absolue des membres composant l’Assemblée nationale, le Président du Faso met fin aux fonctions du Premier ministre dans un délai de huit jours. Il nomme un nouveau Premier ministre conformément aux dispositions de l’article 46. »

C’est dans la déclaration de politique générale que le chef du gouvernement expose les grandes lignes qui guideront son action à la tête de l’exécutif. Le Premier ministre Dabiré a été nommé le 21 janvier dernier en remplacement de Paul Kaba Thiéba qui a démissionné le 18 janvier.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé