Aujourd'hui,
URGENT
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de la présidence du Faso relatif à la participation du chef de l'Etat burkinabè à la 32e session ordinaire du sommet de l'Union africaine sui se tiendra le 11 février prochain en Ehiopie.

La 32ème session ordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA) se tiendra le 11 février 2019 à Addis-Abeba sur le thème « Réfugiés, rapatriés et personnes déplacées dans leur propre pays : vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique. »

Selon l’Observatoire mondial des situations de déplacements internes, les déplacés internes représentent plus de 80% des migrants africains. Il s’agit donc d’une problématique majeure qui fera l’objet d’un panel de haut niveau au cours de ce sommet de l’union Africaine.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré prendra part à ce sommet, qui s’inscrit dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Il quitte Ouagadougou demain samedi 9 février 2019 pour Addis-Abeba.

 

Direction de la communication / Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé