Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Une délégation de leaders coutumiers et associatifs peulhs du Burkina Faso a été reçue en audience, ce 14 janvier 2019, par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. La délégation est venue parler de cohésion sociale et nationale avec le chef de l’Etat. 

« On est venu rendre une visite de courtoisie à monsieur le président du Faso. On a évoqué avec lui les problèmes de Yirgou, les problèmes de sécurité, les problèmes de cohésion sociale, en tout cas tous les problèmes qui touchent notre vivre-ensemble », a déclaré Assane Barry, porte-parole de la délégation, président de l’association des chefs coutumiers peulhs du Burkina Faso.

Selon M. Barry, ces problèmes constituent les préoccupations du moment. « Depuis un certain temps, c’est tout le pays qui déplore ce qui s’est passé à Yirgou parce que des Burkinabè entre eux se massacrent », a soutenu M. Barry.

« En tant que responsables coutumiers, nous étions venus aussi pour quelques informations et discuter avec lui sur comment on peut entretenir la cohésion sociale dans notre pays », a précisé le porte-parole de la délégation.

Direction de la communication de la présidence du Faso