Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

POLITIQUE

Safiatou Lopez bénéficie d’une liberté provisoire à compter de ce 2 janvier 2019. Cette libération provisoire de la présidente d’honneur du Cadre national de concertation des organisations de la société civile a été confirmée par son avocat cité par Radio Oméga.

Arrêtée le 29 août 2018, Safiatou Lopez a été inculpée de « tentative de déstabilisation » du pouvoir en place. Le parquet militaire l’accuse d’avoir voulu participer à une tentative d’évasion de militaires détenus à la Maison d’arrêt et de correction des armées. Elle a été déférée en début septembre 2018 devant cette juridiction militaire mais déposée à la prison civile.

En décembre dernier, un collectif d’acteurs de la société civile avait dénoncé les conditions alarmantes de sa détention et avait indiqué que sa santé se serait dégradée. Ledit collectif et l’opposition politique  avaient appelé à sa libération sans condition tout en martelant que son interpellation serait d’origine politique.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé