Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

POLITIQUE

Du 09 au 12 décembre 2018, une mission du Bureau politique national a effectué un déplacement dans la région du Sahel, à l’effet de rencontrer les responsables locaux de l’UPC et d’activer le renouvellement des structures. La mission était conduite par Amadou Diemdioda Dicko, 4e vice-président, et le docteur Malick Bah du secrétariat chargé de la mobilisation.

La première étape de la tournée a conduit la délégation à Dori dans la mi-journée du dimanche 09 décembre. Dans cette ville, elle a tenu une réunion  avec les points focaux communaux et provinciaux,  ainsi que des militants pour échanger sur l’organisation du renouvellement des structures.

La rencontre  a décidé de l’adoption d’un calendrier de renouvellement des  structures de base (sous-sections et section) au plus tard  le 23 décembre 2018.

L’Assemblée générale a été informée de la création du Centre de formation politique. Ce centre est ouvert à l’ensemble des militants UPC qui souhaitent se former en politique et sur l’idéologie du parti.

Après Dori, la délégation s’est rendue le lundi 10 décembre à Korozéna (25 Km à l’est de Gorom-Gorom) où elle a présenté les condoléances du parti au 1er adjoint du maire de Gorom-Gorom suite au décès de sa mère. 

Le mercredi 12 décembre, la délégation du BPN s’est rendue à Sebba dans le Yagha, où elle a pris part à l’Assemblée générale constitutive de la section provinciale. Cette assemblée regroupait les représentants des six communes qui forment le Yagha.

Après les échanges d’usage et les informations relatives au renouvellement des structures, un bureau de séance a été mis en place.

A l’issue du processus, un nouveau bureau de 34 membres a été mis en place. Il est présidé par le camarade Altiné Tindano, maire de la commune de Titabé.

A l’ouverture de la rencontre, une délégation des militants du CDP est venue  encourager l’UPC/Yagha et lui témoigner de sa solidarité militante.

Après des échanges d’adresses et des congratulations, la délégation a pris la direction de Dori où elle a rendu visite à des personnes ressources.

SNIC/UPC

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé