Aujourd'hui,
URGENT
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer
Tunisie: l'universitaire Kaïs Saïed élu président au second tour de la présidentielle (Sondages)
Nobel: le prix Nobel de la paix attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
Tunisie: la justice a décidé de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui, en détention pour des soupçons de fraude fiscale
Fonds mondial: le montant des 14 milliards de dollars pour éradiquer le Sida, la tuberculose et le paludisme d'ici à 2030 a été atteint
Littérature: les Nobel de littérature 2018 et 2019 attribués à la Polonaise Olga Tokarczuk et à l’Autrichien Peter Handke
Fonds mondial: le Burkina Faso s’engage pour un montant d’un million de dollars soit près de 595 millions de FCFA
Ouagadougou: une importante quantité de déchets biomédicaux saisie par la Police municipale
Burkina: le collectif des syndicats de l’aéronautique civile suspend son mot d’ordre de grève de 48 heures ( du 11 au 12 octobre)
Téléphonie: le Rwanda présente son premier smartphone « Made in Africa »

POLITIQUE

Les présidents burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré et tchadien, Idriss Déby Itno ont aminé un point de presse à l’issue de la cérémonie commémorative du cinquantenaire de l’Institut international d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2IE). 

Au cours de ce point de presse, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur engagement à soutenir l’institut au regard de son rôle dans le développement de l’Afrique. « Cet institut est d’une importance capitale » a fait comprendre le président de la République du Tchad, qui a rendu hommage aux Pères fondateurs. « Les pères fondateurs qui ont créé cette institution ont bien réfléchi. La nécessité pour nous aujourd’hui, est de faire en sorte que cette institution soit refondée, rénovée et redynamisée, et puisse accomplir sa mission de formation de jeunes cadres africains au bénéfice du développement du continent africain » a dit Idriss Déby Itno. Pour lui, les pays sahéliens, ont les mêmes problèmes. « La question de l’eau est liée à la santé, et celle de développement est liée à la santé. Donc il faut une population en bonne santé pour penser au développement. C’est dans ce cadre que je m’engage personnellement au nom de mon pays, pour soutenir fortement 2IE, dans sa mission noble, de former des cadres supérieurs » a renchéri le président tchadien. 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a remercié son homologue du Tchad Idriss Déby Itno, pour avoir accepté de participer au jubilé d’or. « C’est un acte fort de solidarité » a-t-il souligné. Selon le président du Faso, les 50 ans de 2IE sont certes un âge de maturité, mais il convient de faire une rétrospective pour voir comment se réorganiser pour envisager l’avenir. Au regard du nombre de diplômés issus de cet institut, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a déclaré que les 2IE constituent un potentiel. Les secteurs dans lesquels cet institut forme, à savoir l’électricité, l’eau, l’environnement entre autres, sont des questions primordiales pour les différents pays. « De ce point de vue, je voudrais dire qu’obligatoirement les pays africains qui sont concernés par cette institution et qui ne paient pas leurs cotisations doivent se ressaisir pour que nous puissions avancer ensemble » a dit le chef de l’Etat burkinabè, répondant sur la question du non-paiement des cotisations de certains pays membres du 2IE.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé