Aujourd'hui,
URGENT
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés
Nouvelle-Zélande: au moins 49 morts dans une attaque de deux mosquées
Football: Paulo Duarté a dévoilé la liste des Étalons devant prendre part au match contre la Mauritanie le 22 mars, tous les cadres y sont

POLITIQUE

Le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le président du patronat de la République du Bénin, Sébastien G. Ajavon, dans l’après-midi du lundi 9 janvier 2017. C’était pour une visite de courtoisie et en même temps, pour redynamiser le partenariat public-privé entre le Burkina Faso et le Bénin.


A sa sortie d’audience, M. Ajavon a confié à la presse qu’il est venu faire avancer la coopération sud-sud. «Nous pensons développer ce partenariat sud-sud », confie-t-il, ajoutant que ce partenariat portera sur plusieurs secteurs dont l’énergie, l’agriculture…

A la question de savoir si ce partenariat sud-sud sera la solution au déficit énergétique que connait la sous-région, il a précisé que la solution doit d’abord passer par les Etats. Et, pour ce faire, « il faudrait que les Etats essaient d’être autonomes. Mais on n’a pas besoin d’aller loin pour pouvoir résoudre ces problèmes. Nous avons des partenariats qui pourront permettre à nos Etats d’être autonomes en énergie, nous venons de discuter de cela car sans énergie, il n’y a pas de développement».

Pour lui, étant donné que les deux pays sont voisins, ils sont tenus de voir ensemble les potentialités de chaque pays: «Nous sommes des frères inséparables donc nous sommes tenus de voir quelles sont les potentialités de chaque pays et profiter mettre ce partenariat et concevoir les choses de manière à ce que nous ne voyons pas trop loin ce que nous pouvons avoir à côté».

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé