Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement

POLITIQUE

Le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le président du patronat de la République du Bénin, Sébastien G. Ajavon, dans l’après-midi du lundi 9 janvier 2017. C’était pour une visite de courtoisie et en même temps, pour redynamiser le partenariat public-privé entre le Burkina Faso et le Bénin.


A sa sortie d’audience, M. Ajavon a confié à la presse qu’il est venu faire avancer la coopération sud-sud. «Nous pensons développer ce partenariat sud-sud », confie-t-il, ajoutant que ce partenariat portera sur plusieurs secteurs dont l’énergie, l’agriculture…

A la question de savoir si ce partenariat sud-sud sera la solution au déficit énergétique que connait la sous-région, il a précisé que la solution doit d’abord passer par les Etats. Et, pour ce faire, « il faudrait que les Etats essaient d’être autonomes. Mais on n’a pas besoin d’aller loin pour pouvoir résoudre ces problèmes. Nous avons des partenariats qui pourront permettre à nos Etats d’être autonomes en énergie, nous venons de discuter de cela car sans énergie, il n’y a pas de développement».

Pour lui, étant donné que les deux pays sont voisins, ils sont tenus de voir ensemble les potentialités de chaque pays: «Nous sommes des frères inséparables donc nous sommes tenus de voir quelles sont les potentialités de chaque pays et profiter mettre ce partenariat et concevoir les choses de manière à ce que nous ne voyons pas trop loin ce que nous pouvons avoir à côté».

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé