Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

POLITIQUE

Le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le président du patronat de la République du Bénin, Sébastien G. Ajavon, dans l’après-midi du lundi 9 janvier 2017. C’était pour une visite de courtoisie et en même temps, pour redynamiser le partenariat public-privé entre le Burkina Faso et le Bénin.


A sa sortie d’audience, M. Ajavon a confié à la presse qu’il est venu faire avancer la coopération sud-sud. «Nous pensons développer ce partenariat sud-sud », confie-t-il, ajoutant que ce partenariat portera sur plusieurs secteurs dont l’énergie, l’agriculture…

A la question de savoir si ce partenariat sud-sud sera la solution au déficit énergétique que connait la sous-région, il a précisé que la solution doit d’abord passer par les Etats. Et, pour ce faire, « il faudrait que les Etats essaient d’être autonomes. Mais on n’a pas besoin d’aller loin pour pouvoir résoudre ces problèmes. Nous avons des partenariats qui pourront permettre à nos Etats d’être autonomes en énergie, nous venons de discuter de cela car sans énergie, il n’y a pas de développement».

Pour lui, étant donné que les deux pays sont voisins, ils sont tenus de voir ensemble les potentialités de chaque pays: «Nous sommes des frères inséparables donc nous sommes tenus de voir quelles sont les potentialités de chaque pays et profiter mettre ce partenariat et concevoir les choses de manière à ce que nous ne voyons pas trop loin ce que nous pouvons avoir à côté».

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir