Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Après avoir séjourné une année durant dans la région du Centre-Sud précisément à Manga, le flambeau de l’indépendance a pris la route pour la région du Centre-Est dans la soirée de ce mardi 11 décembre 2018. En effet, après Manga qui a abrité les festivités de la commémoration de l’accession du Burkina à la souveraineté nationale et internationale cette année, c’est la ville de Tenkodogo qui accueillera l’édition 2019.


Malgré les difficultés rencontrées dans l’organisation de ce 11 décembre 2018, Manga peut être fier d’avoir abrité cet évènement qui est devenu une occasion pour la région qui l’accueille, de bénéficier d’infrastructures à même de booster son développement socioéconomique. Plusieurs activités étaient au menu de cette célébration qui a connu un engouement des fils et filles de la région, ainsi que l’ensemble des Burkinabè venus des quatre coins du pays.

Entre autres manifestations marquant, la cérémonie de décoration des récipiendaires du Centre-Sud, le panel de haut-niveau sur la problématique des mariages d’enfants et des mutilations génitales féminines, la finale de la coupe de l’indépendance en football, la retraite aux flambeaux et la grande parade civile et militaire qui a marqué le clou des activités.

Aux termes de cette belle fête, le ministre de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo tout en félicitant le Comité national d’organisation et l’ensemble des populations de Manga pour la réussite de l’évènement, a remis le flambeau au gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, suivi du feu d’artifice.

Une lourde tâche pour Tenkodogo qui abritera donc le 59è anniversaire de l’indépendance du Burkina. Un anniversaire qui coïncide avec les 100 ans de la création de la Haute-Volta devenue Burkina Faso. «La célébration de la fête nationale est une occasion de réaffirmer les valeurs de solidarité, de fraternité entre les fils et filles d’une région. Avoir l’occasion d’abriter ces festivités est un véritable honneur. Nous mesurons la lourdeur de la tâche, mais les fils et filles de la région sont engagés pour que nous faisons de Tenkodogo 2019, un succès inégalé et inégalable», a confié le gouverneur du Centre-Est.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir