Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

POLITIQUE

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) annonce la tenue de sa  rentrée politique 2018-2019 le dimanche 18 novembre 2018 à la maison du peuple de Ouagadougou. Placée sous le thème : «Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant», le parti entend révéler tout le danger auquel la gouvernance politique «scabreuse» du MPP (parti au pouvoir) expose toute la nation burkinabè.


«Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant», tel est le thème de cette rentrée politique 2018/2019 du parti de l’épi. Selon Boubacar Sanou, président du comité d’organisation, «il s’agira à travers ce thème de révéler tout le danger auquel la gouvernance politique scabreuse du MPP expose toute la nation et de susciter une prise de conscience collective non seulement de tous les militants du CDP mais aussi et surtout de tout le peuple burkinabè.» Il indique que cette  rentrée politique permettra au parti de se renforcer dans ses racines, de se remobiliser profondément pour s’attaquer victorieusement aux défis du moment et du futur.

Cette rentrée politique se veut  un espace de «remobilisation générale des militants pour un CDP toujours plus fort, toujours plus conquérant, toujours plus proche des aspirations des populations», a indiqué M. Sanou. A l’en croire, la rentrée sera l’occasion  d’installer  officiellement  les membres du Bureau politique national (BPN), du Haut conseil et des Commissions permanentes élus au   dernier congrès ordinaire tenu les 4 et 5 mai derniers,  lequel congrès a établi une nouvelle direction porteuse de vision nouvelle.

Interpelé sur la hausse des prix des hydrocarbures, M. Sanou a dénoncé cette «augmentation très brutale et exponentielle du prix du carburant». «Nous qui sommes de fins observateurs pensons que certains arguments du gouvernement ne tiennent. Nous ne nions pas la hausse du prix du baril de pétrole,  mais nous pensons que dans un souci de clarté, le gouvernement aurait dû nous révéler des  détails nécessaires pour nous permettre d’apprécier les arguments avancés… Nous pensons que ce sont des arguments fallacieux que ce gouvernement avance une fois de plus pour justifier sa politique anti sociale envers le peuple burkinabè», a-t-il indiqué.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé