Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

POLITIQUE

Présent à Ouagadougou dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié, le président de la république du Libéria, Georges Weah, a été reçu en audience ce mardi 30 octobre 2018 par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Au cours de ce tête-à-tête, les deux chefs d’Etat ont échangé sur l’état de la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et le Libéria.

Au terme de l’audience qui a duré une quinzaine de minutes, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, au côté de son hôte du jour, a indiqué qu’ils ont échangé sur la consolidation des relations entre Monrovia et Ouagadougou.  Cette brève visite a donc permis de discuter concrètement des relations bilatérales.

« Depuis 2008, la commission mixte de coopération entre le  Libéria et le Burkina Faso s’est tenue et elle avait défini les pistes sur lesquelles nous devrions engager les activités. Mais cela fait 10 ans que cette commission ne s’est plus tenue, et il est important que nous puissions faire en sorte que la commission mixte puisse se retrouver pour discuter de tous les domaines de coopération » a fait savoir le président Kaboré. Les domaines de coopération concernent les infrastructures, l’agriculture,  les mines, et un certain nombre de domaine dans  lesquelles les deux pays pourront travailler ensemble.

Outre cela, Il a aussi remercié son homologue libérien pour « avoir fait cette visite d’amitié  et de fraternité au près du Burkina Faso ». Saisissant l’occasion Roch Marc Christian Kaboré a témoigné sa gratitude au président Weah pour avoir accepté participer au lancement des travaux de l’autoroute de contournement de la ville de Ouagadougou. A propos de cette infrastructure, le président du Faso a fait savoir qu’elle va « permettre non seulement de booster le développement, mais de faire en sorte que la ville de Ouagadougou soit libérer des gros camions qui traversent permanemment et qui créent de gros embouteillages au centre-ville ».

Pour sa part, Georges Weah a traduit toute sa reconnaissance à l’endroit du président du Faso et du peuple burkinabè : « Je suis très heureux d’être en visite ici au Burkina Faso », s’est-il exprimé. Comme quoi sa présence dénote du bon état des relations qui existent entre Le Libéria et le Burkina Faso. Partant de cela, ce dernier a invité son homologue burkinabè à effectuer une visite en terre libérienne.  A cette main tendue, le président du Faso a répondu favorablement, évoquant qu’elle constituera le cadre adéquat pour approfondir l’ensemble des questions évoquées à Ouagadougou.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé