Aujourd'hui,
URGENT
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat
Ghana: libération des deux Canadiennes kidnappées dans la région Ashanti
Burkina: 419 269 à la conquête du CEP 2019 soit une baisse de 7% par rapport à l'année précédente 
Afrique: le Botswana décriminalise l’homosexualité
France: Édouard Philippe lance l'acte II du quinquennat au cours de sa déclaration de politique générale 
Burkina: les avocats mettent fin à leur débrayage entamé depuis le 23 avril
Nécro: décès de Benoît Kambou, l’ambassadeur du Burkina au Tchad

photo: lefaso.net

POLITIQUE

L’Alliance des partis de la Majorité présidentielle (APMP) était face à la presse ce lundi 29 octobre 2018 à Ouagadougou. La majorité présidentielle a appelé à la préservation des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 dont le quatrième anniversaire sera commémoré ce 31 octobre 2018.

Selon Simon Compaoré, porte parole de l’alliance, l’insurrection populaire constitue la boussole de la vraie démocratie au Burkina Faso et par conséquent, il faut veiller  à préserver ses acquis.

« Nous devons être constamment mobilisés, unis, soudés dans la préservation des acquis démocratiques que les martyrs ont contribué à asseoir et en même temps gravés leur mémoire dans la postérité afin que leur sacrifice ne soit pas vain » a dit Simon Compaoré, par ailleurs président par intérim du parti au pouvoir, le MPP. Et ces acquis se résument en trois valeurs : la liberté, la démocratie et la justice.

Au nom de ses trois valeurs, Simon Compaoré dira qu’aucun acteur ne pourra les détourner de l’essentiel. Et pour lui, l’urgence demeure les questions sécuritaires, de développement et de l’implémentation du programme présidentiel et du PNDES.

Par ailleurs, l’APMP a salué la mémoire des martyrs de l’insurrection populaire et  du coup d’Etat manqué de septembre 2015. La majorité présidentielle a également rendu un vibrant hommage aux différents blessés tout en saluant le gouvernement pour les efforts consentis dans le soulagement des blessés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé