Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

POLITIQUE

Le premier Conseil des ministres de l’année 2017 s’est tenu ce jeudi 5 janvier 2017. Un Conseil relativement plus court que d’habitude dont le point des dossiers à l’ordre du jour a été fait par le ministre du développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo.


Au titre du ministère en charge de l’Administration territoriale, le Conseil a adopté un décret portant création, composition et attribution du comité national de gestion de crise terroriste. Sous la tutelle du chef du gouvernement, ce comité se veut un cadre de riposte contre tout acte terroriste perpétré sur le territoire national.
Au ministère en charge de l’Economie, deux projets de décrets ont été adoptés dont le premier est l’ordonnance portant autorisation de ratification des accords de don conclu le 21 décembre 2016 avec la Banque mondiale, l’appui aux reformes sur l’énergie et la gestion budgétaire. Le second est relatif au schéma national d’aménagement et de développement durable du territoire du Burkina.

Au département en charge du transport, un rapport de candidature du Burkina pour le siège de l’agence communautaire, de supervision de la sûreté de l’aviation civile de l’UEMOA a été adopté.

Au ministère en charge de la Femme, le Conseil a adopté le plan stratégique national de promotion de l’élimination des mutilations génitales féminines 2016-2018 d’un montant de plus de 3 milliards de FCFA ainsi que son plan d’action triennal glissant 2016-2018.

Au département des Sports et Loisirs, le Conseil a adopté un décret portant création, ouverture et fonctionnement du régime juridique applicable aux structures de formation aux jeunes sportifs. Lequel vise à doter ce secteur d’un cadre juridique approprié en vue de pallier aux insuffisances d’un encadrement qui se révèle approximatif.

DCPM/MCRP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir