Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Le premier Conseil des ministres de l’année 2017 s’est tenu ce jeudi 5 janvier 2017. Un Conseil relativement plus court que d’habitude dont le point des dossiers à l’ordre du jour a été fait par le ministre du développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo.


Au titre du ministère en charge de l’Administration territoriale, le Conseil a adopté un décret portant création, composition et attribution du comité national de gestion de crise terroriste. Sous la tutelle du chef du gouvernement, ce comité se veut un cadre de riposte contre tout acte terroriste perpétré sur le territoire national.
Au ministère en charge de l’Economie, deux projets de décrets ont été adoptés dont le premier est l’ordonnance portant autorisation de ratification des accords de don conclu le 21 décembre 2016 avec la Banque mondiale, l’appui aux reformes sur l’énergie et la gestion budgétaire. Le second est relatif au schéma national d’aménagement et de développement durable du territoire du Burkina.

Au département en charge du transport, un rapport de candidature du Burkina pour le siège de l’agence communautaire, de supervision de la sûreté de l’aviation civile de l’UEMOA a été adopté.

Au ministère en charge de la Femme, le Conseil a adopté le plan stratégique national de promotion de l’élimination des mutilations génitales féminines 2016-2018 d’un montant de plus de 3 milliards de FCFA ainsi que son plan d’action triennal glissant 2016-2018.

Au département des Sports et Loisirs, le Conseil a adopté un décret portant création, ouverture et fonctionnement du régime juridique applicable aux structures de formation aux jeunes sportifs. Lequel vise à doter ce secteur d’un cadre juridique approprié en vue de pallier aux insuffisances d’un encadrement qui se révèle approximatif.

DCPM/MCRP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé