Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

POLITIQUE

Le premier Conseil des ministres de l’année 2017 s’est tenu ce jeudi 5 janvier 2017. Un Conseil relativement plus court que d’habitude dont le point des dossiers à l’ordre du jour a été fait par le ministre du développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo.


Au titre du ministère en charge de l’Administration territoriale, le Conseil a adopté un décret portant création, composition et attribution du comité national de gestion de crise terroriste. Sous la tutelle du chef du gouvernement, ce comité se veut un cadre de riposte contre tout acte terroriste perpétré sur le territoire national.
Au ministère en charge de l’Economie, deux projets de décrets ont été adoptés dont le premier est l’ordonnance portant autorisation de ratification des accords de don conclu le 21 décembre 2016 avec la Banque mondiale, l’appui aux reformes sur l’énergie et la gestion budgétaire. Le second est relatif au schéma national d’aménagement et de développement durable du territoire du Burkina.

Au département en charge du transport, un rapport de candidature du Burkina pour le siège de l’agence communautaire, de supervision de la sûreté de l’aviation civile de l’UEMOA a été adopté.

Au ministère en charge de la Femme, le Conseil a adopté le plan stratégique national de promotion de l’élimination des mutilations génitales féminines 2016-2018 d’un montant de plus de 3 milliards de FCFA ainsi que son plan d’action triennal glissant 2016-2018.

Au département des Sports et Loisirs, le Conseil a adopté un décret portant création, ouverture et fonctionnement du régime juridique applicable aux structures de formation aux jeunes sportifs. Lequel vise à doter ce secteur d’un cadre juridique approprié en vue de pallier aux insuffisances d’un encadrement qui se révèle approximatif.

DCPM/MCRP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé