Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

POLITIQUE

Le président Roch Marc Christian Kaboré a pris part au 10e anniversaire de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC). Etaient présents le président ghanéen, Nana Dankwa Akufo-Addo, et le Premier ministre nigérien, représentant le président Mahamadou Issoufou. A cette occasion l’ITFC a décerné un prix au chef de l’Etat burkinabè pour son leadership et ses efforts pour assurer un milieu des affaires propice à l’investissement dans son pays.

 Dans son discours, le directeur général de l’ITFC, Hani Salem Sonbol, a indiqué que le Burkina Faso est le premier partenaire de son institution en Afrique Sub-Saharienne. Il a promis des relations plus solides avec le gouvernement burkinabè en vue de créer un portefeuille d’opérations exemplaire. Dans cette optique la société financière a signé avec les autorités burkinabè à travers le ministère en charge des Finances, un accord-cadre de 1,5 milliard de dollars pour financer l’exportation de produits agricoles, tels que le coton et l’importation d’intrants agricoles, de produits alimentaires, de produits d’énergie et pétroliers raffinés. Monsieur Sonbol a signé également avec des banques de la place un accord pour l’octroi de lignes de financement, pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME).

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly, a salué les efforts de l’ITFC, qui en dix ans d’intervention au Burkina Faso, a injecté plus d’un milliard de dollars US. Pour elle, les nouveaux accords de financement viennent porter le seuil d’investissement de l’ITFC au Burkina Faso à 1,297 milliard de dollars US, soit plus 710 milliards de FCFA. 

Les interventions de l’ITFC s’inscrivent dans l’axe 3 du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui est la valorisation des secteurs porteurs de l’économie. L’ITFC est une institution financière membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID).

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé