Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays

POLITIQUE

Le président Roch Marc Christian Kaboré a pris part au 10e anniversaire de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC). Etaient présents le président ghanéen, Nana Dankwa Akufo-Addo, et le Premier ministre nigérien, représentant le président Mahamadou Issoufou. A cette occasion l’ITFC a décerné un prix au chef de l’Etat burkinabè pour son leadership et ses efforts pour assurer un milieu des affaires propice à l’investissement dans son pays.

 Dans son discours, le directeur général de l’ITFC, Hani Salem Sonbol, a indiqué que le Burkina Faso est le premier partenaire de son institution en Afrique Sub-Saharienne. Il a promis des relations plus solides avec le gouvernement burkinabè en vue de créer un portefeuille d’opérations exemplaire. Dans cette optique la société financière a signé avec les autorités burkinabè à travers le ministère en charge des Finances, un accord-cadre de 1,5 milliard de dollars pour financer l’exportation de produits agricoles, tels que le coton et l’importation d’intrants agricoles, de produits alimentaires, de produits d’énergie et pétroliers raffinés. Monsieur Sonbol a signé également avec des banques de la place un accord pour l’octroi de lignes de financement, pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME).

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly, a salué les efforts de l’ITFC, qui en dix ans d’intervention au Burkina Faso, a injecté plus d’un milliard de dollars US. Pour elle, les nouveaux accords de financement viennent porter le seuil d’investissement de l’ITFC au Burkina Faso à 1,297 milliard de dollars US, soit plus 710 milliards de FCFA. 

Les interventions de l’ITFC s’inscrivent dans l’axe 3 du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui est la valorisation des secteurs porteurs de l’économie. L’ITFC est une institution financière membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID).

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé