Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   
Kourwéogo: la population en colère saccage le Centre de Laye pour mineurs en conflit avec la loi après le décès suspect d’une élève. 
Soum: des agents de l'Office national d'identification (ONI) blessés le 18 février  2020 dans une attaque à Kelbo (communiqué). 
Burkina: au moins 3 soldats ont perdu la vie dans une attaque terroriste mardi 18 février 2020 à Kelbo (Région du Sahel).   
Fasofoot:  l'Asfa-Y rompt son contrat avec son entraîneur, Boureima Kaboré, après le nul contre l'EFO. 
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 

Photo: Gouvernorat de Fada

POLITIQUE

Dans un communiqué administratif du gouvernorat de Fada N’gourma rendu public par nos confrères de la RTB 2 de cette localité, le gouverneur invite les populations à observer une plus grande prudence lors de leurs déplacements et à surtout signaler toute activité suspecte aux forces de sécurité.

Dans ce communiqué, le gouverneur de la région, a invité les populations et tous les usagers des différents axes routiers « qui par moment, sont tenter de boucher les nids de poule avec des matériaux tout-venant, à abandonner cette pratique car elle devient, de nos jours, une source d’insécurité ».

Par conséquent, dans l’attente que les entreprises habilitées entretiennent ces tronçons, le gouverneur a prié tous les usagers à observer une plus grande prudence lors de leurs déplacements et à signaler aux forces de défense et de sécurité toute activité suspecte.

La région de l’Est est en proie depuis quelques mois à des attaques armées visant les positions militaires et paramilitaires. Le mercredi 5 septembre, un véhicule des Forces armées nationales a sauté sur un engin explosif « commandé » dans la localité Bombontangou. Cette attaque a causé la mort de deux militaires et six blessés. Selon un décompte fait par l’Agence d’information du Burkina (AIB), les attaques dans la région ont fait près de 20 morts depuis le début de l’année.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé