Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

POLITIQUE

Dans ce communiqué, le parquet du tribunal de grande instance de Ouagadougou donne les raisons de l’arrestation le mercredi dernier de l’actrice de la Société civile, Safiatou Lopez/Zongo. Pour le procureur du Faso, l’intéressée serait impliquée dans une tentative de faire évader des détenus de la Maison d’arrêt et de Correction des Armées (MACA).

Dans la nuit du 28 Août 2018, Dame Safiatou Fofié ZONGO épouse LOPEZ, a été interpelée par la Gendarmerie Nationale, après compte rendu fait au Procureur du Faso d’éléments qui faisaient état de son implication possible dans une tentative de faire évader des détenus de la Maison d’arrêt et de Correction des Armées (MACA). Son interpellation qui s’est déroulée en présence de son avocat a été faite dans le strict respect de ses droits et des règles gouvernant la matière dans le code de procédure pénale en vigueur. Les premières auditions ont permis d’autoriser une perquisition de son domicile, laquelle s’est faite en sa présence constante. A ce jour, outre Madame Safiatou LOPEZ, deux (02) autres personnes sont en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Le parquet du Procureur du Faso tient à rassurer l’opinion nationale et internationale qu’il suit de près l’enquête en cours, et qu’il assurera à toutes les personnes interpellées un respect strict de leurs droits.

 

Fait au Parquet le 31 août 2018

P/Le Procureur du Faso

Le 1er Substitut

YODA Harouna

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir