Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Safiatou Lopez a été interpellée ce mercredi 29 août 2018 par une unité de la gendarmerie nationale à son domicile sis à Ouaga 2000. Au moment où nous bouclions ces lignes, aucune source officielle ne s’est prononcée sur les raisons de son arrestation. Cependant, des sources non officielles précisent que l’actrice de la société civile serait derrière « un projet de déstabilisation de l'actuel régime».

«Jusqu'à présent, aucune charge ne lui a été notifiée. Aucun gendarme n’a voulu prendre sur lui la responsabilité de dire ce qui est reproché à madame Lopez soit disant que l’ordre vient du Tribunal militaire» a fait savoir son avocat, Me Silvère Kimtarboum cité par Radio Oméga.

Citant une source qui a requis l’anonymat, nos confrères ont laissé entendre que les gendarmes qui ont intervenu n’avaient pas de mandat.  Notons que Safiatou Lopez/Zongo, très critique envers le pourvoir du MPP est actuellement présidente d’honneur du Cadre national des organisations de la société civile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé