Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol
Burkina: la vente des liqueurs et spiritueux en sachets plastiques désormais interdite
Royaume-Uni: le «speaker» du Parlement britannique annonce sa démission

POLITIQUE

L’adoption de la Constitution de la Ve République se fera finalement par voie référendaire. C’est ce qu’a annoncé la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) dans un tweet sur son compte hier 26 aout 2018. Selon cette information, le référendum se tiendra le 24 mars 2019.

« Le président de la Ceni, Newton Ahmed Barry, annonce le lancement prochain, d’une révision du fichier électoral dans la perspective du référendum constitutionnel prévu pour se tenir le 24 mars 2019 » tel est le contenu du tweet.  Dans l’optique de ce référendum, la commission électorale tiendra une révision du fichier électoral, précise l’information.

Joint par Fasozine, la Ceni a confirmé la date mais a précisé qu'elle n'est pas encore officielle car son officialisation se fait par un décret pris en Conseil des ministres. 

 

Le Tweet de la Ceni

Notons que le référendum vise à consacrer le passage de la 4e à la 5e République. Dans la nouvelle Constitution, le président du Faso n’est élu que pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois sans possibilité de modifier l’article concerné. Aussi, certaines institutions ont été constitutionnalisées et la Haute Cour de justice supprimée. 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé