Aujourd'hui,
URGENT
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations

POLITIQUE

Après la disparition de l’ancien secrétaire général de l’Onu, ce samedi 18 août 2018 à l’âge de 80 ans, les hommages et les réactions des personnalités du monde ne se sont pas fait attendre. Au Burkina, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré ont salué la grandeur de l’homme.

Pour le président du Faso, cette disparition de M. Annan est « une grande perte pour le Ghana, l'Afrique et le monde ». Tout en saluant la mémoire de l’homme, le chef de l’Etat burkinabè a adressé ses condoléances en ses mots : «  Mes condoléances les plus attristées à sa famille, à ses proches et à mon homologue Nana Akufo-Addo ».

C’est par un communiqué de presse que le Chef de file de l’opposition politique burkinabè a réagi : « Homme de paix, de liberté et de développement, Kofi Annan a marqué l'histoire des Nations Unies et celles des relations internationales, par la qualité exceptionnelle de son service et de son magistère à la tête de l'organisation mondiale. Il  laisse le souvenir impérissable d'un  diplomate chevronné, d'un combattant infatigable de la cause des  droits humains et d'un avocat hors pair de la lutte contre la pauvreté ». A l’en croire toujours, « l'Afrique et le Ghana perdent aujourd'hui un digne fils qui a su les représenter avec professionnalisme et brio  au plus haut niveau, et le monde perd un de ses meilleurs diplomates, alors que s'accumulent les périls. Qu'il repose en paix et que son œuvre immense au sein des Nations Unies trouve de dignes successeurs ». 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé