Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

POLITIQUE

Le président de l’Urgences panafricanistes, Kemi Séba sera à Ouagadougou du 20 au 26 août prochain dans le cadre d’une tournée africaine sur le thème «L’Afrique libre ou la mort». Dans la matinée de ce jeudi 16 août 2018, nous avons rencontré Hervé Ouattara, président du mouvement Citoyens Africains pour la renaissance (CAR) et représentant du Front Anti CFA au Burkina Faso et par ailleurs, le représentant national de Urgences Panafricanistes. Il revient ici sur le contenu de cette visite du Bénino-sénégalais.


Fasozine : Qu’est-ce qui motive cette visite de Kemi Séba ?

Hervé Ouattara : Vous savez que tout récemment le livre «l’Afrique libre ou la mort» de Kemi Séba est apparu et le lancement est intervenu à Bruxelles. il est question maintenant d’organiser une tournée africaine pour présenter le livre et également rappeler aux uns et aux autres que nous avons toujours un combat à mener, que l’impérialisme sévit toujours et que la France-Afrique demeure. Donc nous devons plus que jamais, nous armer pour nous libérer ou ça sera notre mort.

Quelles sont les activités en vue de cette visite?
Il y aura la présentation du livre à travers une conférence de presse, ensuite Kemi Séba échangera avec les étudiants Burkinabè de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Il rendra également visite aux autorités burkinabè.

Quel est l’état des lieux des préparatifs pour cette grande visite ?
Le comité d’organisation vient de finir sa rencontre et nous espérons atteindre les objectifs parce que nous avons assez avancé et la communication s’est bien déroulée. Donc nous pensons que nous sommes assez prêts pour l’accueillir.

Quel sera votre rôle après la visite  de Kemi Séba pour continuer à  mener ce combat au Burkina Faso ?
Je crois qu’en tant que représentant de l’Urgence panafricaniste aujourd’hui au Burkina, nous avons toujours joué notre rôle en tant qu’organisation qui doit conduire d’une manière ou d’une autre les activités au niveau local non seulement contre la France-Afrique mais également pour notre sorti du francs CFA. Nous avons mené de grands regroupements et des échanges sur ces problématiques. Nous allons accentuer ces actions. Il y a également des perspectives que nous allons décider avec lui une fois qu’il sera au Burkina.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

#2 Mbodji 19-08-2018 15:23
Je pense, vous avoir envoyé un message ( que vous prétendez vérifier avant publication); sur la nationalité de « votre » invité, il n’est pas sénégalais, il n’a jamais eu la nationalité sénégalaise et n’a pas non plus un passeport sénégalais. De même le senegal n’expules, ni n’extrade ses citoyens et ce monsieur a été expulsé du senegal. Donc, remettez vos sources et informations a jour! Il n’y a rien de plus grave, qu’un média qui fait dans la désinformatio.
Merci de rectifier
Citer
#1 Mbodji 18-08-2018 13:19
Bonjour,
Je viens de lire votre article, et j’aimerais apporter un rectificatif, parce que vous colporter de fausses informations et un medias doit éviter la désinformation et avoir des sources fiables, c’est la base du journalisme et vous le savez mieux que moi! Quand vous écrivez ce personnage est benino-senegalais! C’est un gros mensonge et une fausse information. Ce monsieur, n’a pas le passeport sénégalais, ni la nationalité sénégalaise et n’a jamais été sénégalais. Au cas, où vous le saurez pas, le senegal n’expulse pas et n’extrade pas sensé compatriotes! Ce monsieur a été expulsé du senegal, alors trouvez lui, une autre nationalité entre le benin et la France; mais évitez les mensonges et la désinformations!
Citer