Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

La reprise des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la Chine a été actée le 26 mai dernier à Pékin par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Alpha Barry et Wang Yi, côté chinois. Ce mardi 14 août 2018, le chargé d’affaires de la Chine Pékin, Li Jian était au cabinet du Premier ministre Paul Kaba Thiéba. L’objectif de cette rencontre était de discuter des prochains projets de coopération entre les deux pays et la visite du président Roch Marc Kaboré en septembre prochain en Chine.


Lesdits projets de coopération porteront essentiellement sur le développement du Burkina. Et l’Ambassade de Chine au Burkina entend travailler étroitement avec la Primature et l’ensemble des départements ministériels concernés. Les secteurs concernés selon Li Jian sont entre autres, la santé, la culture, l’éducation et la formation professionnelle, le transport etc. Sur le probable financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) par la Chine, Li Jian fait remarquer que les discussions sont toujours en cours. «C’est un sujet qui sera discuté entre les deux chefs d’Etat lors de la visite du président du Faso en Chine», a laissé entendre le chargé d’affaires. Pareil pour la construction de l’autoroute Abidjan/Ouagadougou dont les possibilités de financement par Pékin feront objet de discussion lors du séjour du chef de l’Etat.

Li Jian attend du Burkina une franche collaboration et le soutien du Premier ministre burkinabè pour mener à bien les différents projets de coopération entre les deux pays. Dore et déjà, il a apprécié le sens d’écoute du chef du gouvernement et espère des lendemains meilleurs pour le Burkina à travers cette nouvelle aventure.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir