Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

POLITIQUE

La reprise des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la Chine a été actée le 26 mai dernier à Pékin par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Alpha Barry et Wang Yi, côté chinois. Ce mardi 14 août 2018, le chargé d’affaires de la Chine Pékin, Li Jian était au cabinet du Premier ministre Paul Kaba Thiéba. L’objectif de cette rencontre était de discuter des prochains projets de coopération entre les deux pays et la visite du président Roch Marc Kaboré en septembre prochain en Chine.


Lesdits projets de coopération porteront essentiellement sur le développement du Burkina. Et l’Ambassade de Chine au Burkina entend travailler étroitement avec la Primature et l’ensemble des départements ministériels concernés. Les secteurs concernés selon Li Jian sont entre autres, la santé, la culture, l’éducation et la formation professionnelle, le transport etc. Sur le probable financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) par la Chine, Li Jian fait remarquer que les discussions sont toujours en cours. «C’est un sujet qui sera discuté entre les deux chefs d’Etat lors de la visite du président du Faso en Chine», a laissé entendre le chargé d’affaires. Pareil pour la construction de l’autoroute Abidjan/Ouagadougou dont les possibilités de financement par Pékin feront objet de discussion lors du séjour du chef de l’Etat.

Li Jian attend du Burkina une franche collaboration et le soutien du Premier ministre burkinabè pour mener à bien les différents projets de coopération entre les deux pays. Dore et déjà, il a apprécié le sens d’écoute du chef du gouvernement et espère des lendemains meilleurs pour le Burkina à travers cette nouvelle aventure.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé