Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

POLITIQUE

L’ex Premier ministre de la Transition, Isaac Zida, nommé général de division vers la fin de la Transition, «sera passé en conseil de discipline et il sera rayé des forces armées nationales, c’est clair». C’est Roch Kaboré a dit qu’il qui l’a dit ce 29 décembre 2016, lors d’un entretien avec la presse pour dresser le bilan de sa première année de gestion du pouvoir.


 «Le général Zida n’est pas rentré de son exil volontaire au Canada. Il sera passé en conseil de discipline et il sera rayé de l’effectif des forces armées nationales pour n’avoir pas répondu à plusieurs convocations du conseil de discipline de l’armée», a affirmé le président Kaboré lors de son entretien avec la presse nationale.
Le général Isaac Zida, à la fin de la Transition, a rejoint sa famille en janvier au Canada avec une permission délivrée par M. Kaboré. Alors que celle-ci a expiré depuis le 15 février 2016, M. Zida n’a pas encore regagné le Burkina Faso.

Promu général de division en juin 2015, M. Zida est en exil au Canada depuis la fin de la Transition en décembre 2015. La justice militaire a souhaité l’entendre à plusieurs reprises sur sa présumée implication dans la répression sanglante qui a entouré le départ de l’ex homme fort, Blaise Compaoré. Des institutions de contrôle lui imputent également des fautes de gestion et des accaparements de terrain publics.

Après la chute du président Blaise Compaoré en octobre 2014, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida s’était brièvement emparé du pouvoir avant de le céder au président désigné Michel Kafando.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé