Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

Dans cette déclaration, Me Bénéwendé Sankara, président de l’Union pour la Renaissance -Parti sankariste (Unir/Ps) invite ses députés à voter favorablement pour la révision du code électoral. Le vote de la loi portant nouveau code électoral se tiendra ce lundi 30 juillet 2018 à l'Assemblée nationale.

L’Union pour la Renaissance -Parti Sankariste, fidèle à sa ligne politique, voudrait rappeler au peuple et à l’ensemble de la communauté nationale et internationale que le vote des Burkinabè de l’étranger fait parti de sa lutte depuis sa création.

Aussi, elle a accueilli avec satisfaction le projet de loi portant révision du code électoral pour permettre le vote des Burkinabè vivant dans les pays amis, transmis par le gouvernement à l’Assemblée Nationale.

Ce projet de loi fait suite à l’engagement de son Excellence Monsieur le Président du Faso, engagement pris lors de sa campagne électorale en 2015.

Cette loi, qui sera votée par l’Assemblée Nationale du Burkina Faso le Lundi 30 Juillet 2018, consacrera cette volonté d’inclure tous les Burkinabè dans la gestion des affaires de notre pays, qu’ils soient de l’Extérieur ou de l’intérieur.

Au regard des avancées majeures que ce projet de loi consacre, l’Union pour la Renaissance-Parti Sankariste :

-instruit ses députés à voter en bloc avec les autres députés de la majorité présidentielle pour ce projet de loi,

- appelle le peuple du Burkina Faso aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur à soutenir massivement cette loi.

Fait à Ouagadougou, le 29 juillet 2018

Le Président

Me Bénéwendé S. SANKARA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir