Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

L’actuel chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a échangé avec des représentants de la presse nationale ce jeudi 29 décembre 2016, à l’occasion du premier anniversaire de sa prestation de serment en tant que président du Faso. Le compte Twitter de Fasozine (@FASOZINE) a retenu ces phrases ci-dessous.



-«L'une des premières tâche du nouveau chef d'Etat-major de l'armée est de faire l'inventaire du matériel disponible dans les caserne»

-«On ne peut pas situer aujourd'hui là où le Dr Elliot enlevé à Djibo est détenu»

-«Le phénomène terroriste n'est pas à affecter simplement à des Touaregs, mais à des Burkinabè»

-«Le général Isaac Zida a été placé en conseil de discipline et il sera raillé des forces armées nationales»

-«Dans la gestion du pouvoir, la gestion des hommes est une affaire délicate. Vous ne trouverez jamais un homme qui fait le consensus»

-«Salif Diallo et moi avons des relations de camaraderie même si nous n'avons pas le même tempérament»

-«Les tablettes à débat de l'assemblée seront restituées à Huawei pour solde de tout compte»

-«Je sais être débonnaire, je sais également quand mettre la fermeté dans les rapports»

-«Justice: pour dire le droit sur des questions fondamentales, on a pas besoin de moyens pour le faire»

-«Accéder aux revendications des magistrats n'est pas un péché originel»

-«L'instruction au niveau des membres du gouvernement est de rencontrer chaque fois que de besoins les syndicats»

-«PNDES: les bailleurs de fonds sont pressés de décaisser»

-«Nous devons travailler au planning familial pour permettre un certain freinage qui puisse nous garantir un avenir un peu plus serein (RMCK)»

-«Je n'ai pas beaucoup voyagé en 2016. J'ai effectué des missions statutaires, utiles pour le Burkina»

-«Si je dois parler à Blaise Compaoré, ce sera au Burkina Faso parce que c'est là notre pays»

-«Le mouta mouta, c'est le manque de transparence, les négociations sous-terraines que personne ne comprend»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé