Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

L’actuel chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a échangé avec des représentants de la presse nationale ce jeudi 29 décembre 2016, à l’occasion du premier anniversaire de sa prestation de serment en tant que président du Faso. Le compte Twitter de Fasozine (@FASOZINE) a retenu ces phrases ci-dessous.



-«L'une des premières tâche du nouveau chef d'Etat-major de l'armée est de faire l'inventaire du matériel disponible dans les caserne»

-«On ne peut pas situer aujourd'hui là où le Dr Elliot enlevé à Djibo est détenu»

-«Le phénomène terroriste n'est pas à affecter simplement à des Touaregs, mais à des Burkinabè»

-«Le général Isaac Zida a été placé en conseil de discipline et il sera raillé des forces armées nationales»

-«Dans la gestion du pouvoir, la gestion des hommes est une affaire délicate. Vous ne trouverez jamais un homme qui fait le consensus»

-«Salif Diallo et moi avons des relations de camaraderie même si nous n'avons pas le même tempérament»

-«Les tablettes à débat de l'assemblée seront restituées à Huawei pour solde de tout compte»

-«Je sais être débonnaire, je sais également quand mettre la fermeté dans les rapports»

-«Justice: pour dire le droit sur des questions fondamentales, on a pas besoin de moyens pour le faire»

-«Accéder aux revendications des magistrats n'est pas un péché originel»

-«L'instruction au niveau des membres du gouvernement est de rencontrer chaque fois que de besoins les syndicats»

-«PNDES: les bailleurs de fonds sont pressés de décaisser»

-«Nous devons travailler au planning familial pour permettre un certain freinage qui puisse nous garantir un avenir un peu plus serein (RMCK)»

-«Je n'ai pas beaucoup voyagé en 2016. J'ai effectué des missions statutaires, utiles pour le Burkina»

-«Si je dois parler à Blaise Compaoré, ce sera au Burkina Faso parce que c'est là notre pays»

-«Le mouta mouta, c'est le manque de transparence, les négociations sous-terraines que personne ne comprend»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé