Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)

POLITIQUE

Le Premier ministre Bissau Guinéen, Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo est arrivé à Ouagadougou ce jeudi 29 décembre 2016 pour rencontrer son homologue burkinabè, Paul Kaba Thiéba. Au cours de son séjour burkinabè, il échangera aussi avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.


«Je suis venu chez moi et je pense que beaucoup de gens connaissent ma tête ici. Je suis à moitié burkinabè et quand j’ai été nommé Premier ministre, j’ai choisi le Burkina Faso comme un pays référentiel et c’est pourquoi je suis là aujourd’hui», a-t-il déclaré d’emblée. Outre cela, il dit être venu présenter ses salutations et sa solidarité aux autorités burkinabè et profiter leur demander des conseils. Aussi, il mettra à profit son séjour pour dessiner les contours de la coopération bilatérale « stricte » entre  les deux pays.

«Dans le domaine des impôts, le Burkina Faso dispose de plusieurs cadres et dans le domaine de l’agriculture, nous pourrons faire aussi des échanges. C’est dans ces domaines que je suis venu voir le président Roch Kaboré et mon collègue», a t-il affirmé tout en montrant sa volonté de s’inspirer de l’expérience burkinabè dans certains domaines.

Notons que la Guinée Bissau traverse depuis plus d’un an une crise politique et institutionnelle. Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo a été nommé à ce poste le 18 novembre dernier pour une transition de deux ans et demi suites aux accords de Conakry. «Je pense qu’avec ma petite expérience, je pourrais tenir et organiser les élections, et changer la Constitution  comme prévoit l’accord de Conakry et ma nomination», a-t-il conclu.

Il sera reçu en principe en audience ce vendredi 30 décembre 2016 par le président Roch Kaboré.
 
Dimitri Kaboré

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé