Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

POLITIQUE

Le Premier ministre Bissau Guinéen, Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo est arrivé à Ouagadougou ce jeudi 29 décembre 2016 pour rencontrer son homologue burkinabè, Paul Kaba Thiéba. Au cours de son séjour burkinabè, il échangera aussi avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.


«Je suis venu chez moi et je pense que beaucoup de gens connaissent ma tête ici. Je suis à moitié burkinabè et quand j’ai été nommé Premier ministre, j’ai choisi le Burkina Faso comme un pays référentiel et c’est pourquoi je suis là aujourd’hui», a-t-il déclaré d’emblée. Outre cela, il dit être venu présenter ses salutations et sa solidarité aux autorités burkinabè et profiter leur demander des conseils. Aussi, il mettra à profit son séjour pour dessiner les contours de la coopération bilatérale « stricte » entre  les deux pays.

«Dans le domaine des impôts, le Burkina Faso dispose de plusieurs cadres et dans le domaine de l’agriculture, nous pourrons faire aussi des échanges. C’est dans ces domaines que je suis venu voir le président Roch Kaboré et mon collègue», a t-il affirmé tout en montrant sa volonté de s’inspirer de l’expérience burkinabè dans certains domaines.

Notons que la Guinée Bissau traverse depuis plus d’un an une crise politique et institutionnelle. Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo a été nommé à ce poste le 18 novembre dernier pour une transition de deux ans et demi suites aux accords de Conakry. «Je pense qu’avec ma petite expérience, je pourrais tenir et organiser les élections, et changer la Constitution  comme prévoit l’accord de Conakry et ma nomination», a-t-il conclu.

Il sera reçu en principe en audience ce vendredi 30 décembre 2016 par le président Roch Kaboré.
 
Dimitri Kaboré

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé