Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

POLITIQUE

L’ancien président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) de mars 2012 à juin 2016, et ancien Premier ministre du Burkina Faso, Kadré Désiré Ouédraogo, dirigera la mission d’observation électorale à court terme de l’organisation régionale pour l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 au Mali.

M. Ouédraogo arrive ce mercredi 25 juillet 2018, à Bamako, la capitale malienne.

Pour ce scrutin, la Cedeao a déployé une mission d’observation électorale composée de 171 observateurs, dont 150 à court terme et 21 à long terme, conformément aux dispositions du protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance relative à l’observation des élections et à l’assistance de la Cedeao.

Ce protocole autorise la Commission de la Cédéao à soutenir chacun des Etats membres de l’organisation régionale qui organise des élections.

La mission d’observation électorale ouest-africaine déployée au Mali a pour rôle de surveiller toutes les phases préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin, afin de s'assurer que le processus électoral respecte les meilleures pratiques internationales.

Celle-ci a été précédée d’autres missions, notamment exploratoire pré-électorale ; pré-électorale sécuritaire ; de solidarité, présidée par le président de la Commission de la Cedeao, Jean-Claude Kassi Brou ; et d’une mission d’information, dirigée par le commissaire des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de ladite Commission, le Général Francis Awagbè Béhanzin.

Source: direction de la Communication de la Cédéao

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé