Aujourd'hui,
URGENT
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019

Image d'illustration

POLITIQUE

La  7eme Conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la République de Côte-d’Ivoire et le Burkina Faso se tient du 23 au 27 juillet 2018 à Yamoussoukro, capitale politique ivoirienne.

La présente édition sera l’occasion pour les délégations des deux pays de faire le bilan de la mise en œuvre des décisions et recommandations issues de la  6e Conférence au sommet du TAC qui s’est tenue  le 17 juillet 2017 à Ouagadougou.

Ces décisions et recommandations portent  notamment sur la construction de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, l’approvisionnement régulier du Burkina Faso en énergie électrique et en hydrocarbure par la Côte d’Ivoire, la matérialisation des frontières, la mise en place des Fonds pour la jeunesse et la femme et à la jeune fille, la situation des évacués du Mont Péko, la facilitation des échanges, la libre circulation des personnes, des biens et du droit de résidence etc.

D’autres dossiers spécifiques seront également  discutés au cours de cette rencontre. Il s’agit de la coopération dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, la migration transfrontalière, le renforcement du cadre juridique de la coopération entre les deux  pays  à travers  l’examen des projets d’accords sectoriels soumis par les deux Parties ainsi que la signature de nouveaux accords de coopération.

Outre l’examen du rapport de la deuxième réunion du Comité de Suivi et d’Evaluation, tenue du 9 au 11 avril 2018 à Abidjan, la septième Conférence au sommet permettra aux délégations des deux pays d’élaborer et de mettre en œuvre de nouvelles politiques en vue d’accélérer la réalisation des projets déjà en cours et d’explorer d’autres pistes de coopération.

Les travaux de la septième édition du TAC se dérouleront en trois étapes :

– la réunion des experts qui se tiendra les 23 et 24 juillet 2018 et regroupera les experts des deux pays autour des points inscrits à l’ordre du jour de la conférence ;

– le Conseil conjoint de Gouvernement qui se tiendra le 26 juillet 2018 et co-présidé par les Premiers ministres, Amadou Gon COULIBALY de la Côte d’Ivoire et Paul Kaba THIEBA du Burkina Faso.

– la Conférence au Sommet co-présidée par les Présidents Alassane OUATTARA et Roch Marc Christian  KABORE, se tiendra le 27 juillet 2018 à Yamoussoukro.

La 7eme Conférence au sommet du TAC entre la République de Côte-d’Ivoire et le Burkina Faso sera l’occasion de renforcer et de magnifier les liens  séculaires d’amitié, de fraternité  et de coopération qui existent entre les deux pays.

En marge des travaux du TAC, les Chefs de Gouvernement des deux pays vont procéder le 26 juillet, à l’ouverture du Forum des hommes d’affaires ivoiro-burkinabè. Ce forum est une occasion de renforcer les échanges commerciaux entre la République de Côte-d’Ivoire et le Burkina Faso.

Direction de la Communication et de l’Information/ Premier ministère

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé