Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

POLITIQUE

Mercredi, le chef de l’Etat a échangé pendant 1h30 sur Twitter avec les internautes dans le cadre d’un dialogue direct à l’occasion de ses un an de prestation de serment. Les Twittos ont eu l’occasion de l’interpeller directement sur des questions liées à l’actualité nationale, et même personnelle.



C’est le cas de Michel Bonkoungou, qui a demandé au président pourquoi il n’a pas encore déménagé au palais présidentiel de Kosyam où habitait Blaise Compaoré, «mettant du coup les riverains de la Patte d’oie dans l’embarras». Il ajoutait, un brin espiègle, «Superstition?»

Le chef de l’Etat a expliqué que ce n’est qu’une question de temps. La résidence ayant été endommagée  par la tentative de coup d’État de 2015, elle serait en travaux et non-habitable actuellement.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir