Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Après quelques tractations, Mathias Tankoano a été élu ce vendredi 20 juillet 2018 par ses pairs président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Précédemment conseiller spécial du président du Faso sur les questions politiques, Mathias Tankoano est un avocat de 43 ans qui a de nombreuses connexions au sein de la société-civile burkinabè.

Ancien conseiller spécial de Pierre Buyoya, Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, il est fréquemment consulté sur les questions politiques et institutionnelles (réforme de la Constitution, vote des Burkinabè de l’étranger etc.).

Responsable Burkina de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), Mathias Tankoano remplace ainsi Nathalie Somé. 

 

La liste des nouveaux membres nommé le 4 juillet en Conseil des ministres 

Au titre de la Présidence du Faso :

-Monsieur Victor SANOU, Juriste, communicateur ;

-Monsieur Alexis KONKOBO, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication ;

-Madame Jeanne COULIBALY, Journaliste.

 

Au titre de l’Assemblée nationale :

-Monsieur Soahanla Mathias TANKOANO, Avocat ;

-Monsieur Zoumana WONOGO, Journaliste.

 

Au titre du Conseil constitutionnel :

Madame Sonnontien Eugénie Séraphine YAMEOGO/OUATTARA, Magistrat.

Au titre des associations professionnelles représentatives des médias :

Monsieur Abdoulazize BAMOGO, Communicateur ;

Monsieur Séni DABO, Journaliste ;

Monsieur Ismaël NIGNAN, Technicien de l’audiovisuel. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé