Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

Après quelques tractations, Mathias Tankoano a été élu ce vendredi 20 juillet 2018 par ses pairs président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Précédemment conseiller spécial du président du Faso sur les questions politiques, Mathias Tankoano est un avocat de 43 ans qui a de nombreuses connexions au sein de la société-civile burkinabè.

Ancien conseiller spécial de Pierre Buyoya, Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, il est fréquemment consulté sur les questions politiques et institutionnelles (réforme de la Constitution, vote des Burkinabè de l’étranger etc.).

Responsable Burkina de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), Mathias Tankoano remplace ainsi Nathalie Somé. 

 

La liste des nouveaux membres nommé le 4 juillet en Conseil des ministres 

Au titre de la Présidence du Faso :

-Monsieur Victor SANOU, Juriste, communicateur ;

-Monsieur Alexis KONKOBO, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication ;

-Madame Jeanne COULIBALY, Journaliste.

 

Au titre de l’Assemblée nationale :

-Monsieur Soahanla Mathias TANKOANO, Avocat ;

-Monsieur Zoumana WONOGO, Journaliste.

 

Au titre du Conseil constitutionnel :

Madame Sonnontien Eugénie Séraphine YAMEOGO/OUATTARA, Magistrat.

Au titre des associations professionnelles représentatives des médias :

Monsieur Abdoulazize BAMOGO, Communicateur ;

Monsieur Séni DABO, Journaliste ;

Monsieur Ismaël NIGNAN, Technicien de l’audiovisuel. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé