Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

POLITIQUE

Après quelques tractations, Mathias Tankoano a été élu ce vendredi 20 juillet 2018 par ses pairs président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Précédemment conseiller spécial du président du Faso sur les questions politiques, Mathias Tankoano est un avocat de 43 ans qui a de nombreuses connexions au sein de la société-civile burkinabè.

Ancien conseiller spécial de Pierre Buyoya, Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, il est fréquemment consulté sur les questions politiques et institutionnelles (réforme de la Constitution, vote des Burkinabè de l’étranger etc.).

Responsable Burkina de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), Mathias Tankoano remplace ainsi Nathalie Somé. 

 

La liste des nouveaux membres nommé le 4 juillet en Conseil des ministres 

Au titre de la Présidence du Faso :

-Monsieur Victor SANOU, Juriste, communicateur ;

-Monsieur Alexis KONKOBO, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication ;

-Madame Jeanne COULIBALY, Journaliste.

 

Au titre de l’Assemblée nationale :

-Monsieur Soahanla Mathias TANKOANO, Avocat ;

-Monsieur Zoumana WONOGO, Journaliste.

 

Au titre du Conseil constitutionnel :

Madame Sonnontien Eugénie Séraphine YAMEOGO/OUATTARA, Magistrat.

Au titre des associations professionnelles représentatives des médias :

Monsieur Abdoulazize BAMOGO, Communicateur ;

Monsieur Séni DABO, Journaliste ;

Monsieur Ismaël NIGNAN, Technicien de l’audiovisuel. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé