Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

POLITIQUE

Dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié de 72 heures (11-13 juillet  prochain) dans la capitale burkinabè, le vice-Premier ministre chinois, Hu Chunhua et sa délégation ont eu une séance de travail ce jeudi 12 juillet 2018 avec le chef du gouvernement burkinabè, Paul Kaba Thiéba et les membres de son gouvernement. 

Cette séance de travail entre les deux pays a abouti à la signature de quatre échanges de notes portant sur : le traitement du tarif douanier de 0 à 97% des produits d’origine burkinabè exportés vers la Chine, le projet d’assistance technique agricole, du projet d’assistance technique aux centres de formation professionnelle et sur  les projets de construction du Centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso et la réhabilitation de l’hôpital de l’amitié de Koudougou.

Tout en souhaitant la bienvenue au vice-Premier ministre chinois et à sa délégation, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a fait savoir que, leur présence sur le territoire national traduit la volonté et l’engagement du Burkina Faso et de la République populaire de Chine de renouer les relations d’amitié et de coopération à «la grande satisfaction de leur peuple». «A la régie avec la célèbre épopée des temps royaux, nos deux peuples célèbrent le rétablissement de lien d’amitié fondé sur de solides valeurs» dit Paul Kaba Thiéba.

Pour le chef du gouvernement, les deux peuples partagent des valeurs communes tirées de l’histoire et de la culture. Ces valeurs, aux dires de Paul Kaba Thiéba, reposent sur une conception de l’ordre sociale basée sur l’harmonie et la discipline. Sur le plan diplomatique, il souligne que ces valeurs s’expriment par l’attachement commun à la paix. Pour lui, cette volonté conjuguée à l’engagement du chef de l’Etat burkinabè, permettra un «développement durable et harmonieux des deux pays pour le bien-être et le bonheur des populations».

A son tour, le vice-Premier ministre chinois, Hu Chunhua a remercié Paul Kaba Thiéba pour l’accueil qui leur a été réservé. Pour lui, c’est grâce à l’impulsion des deux chefs d’Etat que la Chine et le Burkina Faso ont rétablis leurs relations le 26 mai dernier. La partie chinoise a tenu donc à saluer la «décision stratégique» prise par le président Kaboré et le gouvernement burkinabè de reconnaitre le principe d’une seule Chine et de rétablir avec elle les relations diplomatiques cela, malgré toutes les pressions.

Hu Chunhua reste convaincu que grâce aux efforts conjoints de part et d’autre, les relations sino-burkinabè connaitront «certainement un développement solide régulier et durable au grand bonheur des deux peuples et que ces relations auront un avenir radieux».

Le Premier ministre a par ailleurs, annoncé l’ouverture prochaine de l’ambassade du Burkina Faso à Pékin après celle de la république populaire de Chine à Ouagadougou.

 

 

.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé