Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Le colonel-major Oumarou Sadou a été nommé chef d’Etat-major général des armées. Il remplace le général Pingrenoma Zagré, nommé sous la Transition. Répondant à une question sur Twitter, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a estimé que cette décision "s'inscrivait dans le cadre de la réorganisation des Forces armées."


Né le 22 mai 1959 à Djibo, il fréquente l’école primaire à Djibo et le Prytanée militaire du Kadiogo où il obtient le baccalauréat, série A4 en 1979. Retenu au cycle préparatoire aux grandes écoles militaires, il est inscrit au département d’anglais de l’Université de Ouagadougou de 1979 à 1981.

Il suit de nombreux stages et formations militaires au Burkina Faso et à l’extérieur et occupe divers postes de responsabilité dans les forces armées nationales : commandant de la IIe Région militaire, chef d’Etat-major de l’armée de terre, inspecteur général des forces armées nationales, etc.

Titulaire du diplôme d’Etat-major, le colonel Oumarou est Chevalier de l’Ordre national et décoré de la Médaille d’honneur militaire commémorative avec agrafe Libéria. Marié, père de six enfants, ce féru de volley-ball, de judo et de natation prend la tête de la troupe au moment où celle-ci est durement éprouvée par les attaques djihadistes dont la dernière, survenue le vendredi 16 décembre dernier, a fait 12 morts parmi les militaires burkinabè. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé