Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

Laure Akin-Olugbade, l’hôte du jour

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce matin la Directrice générale de la zone Afrique de l’ouest de la Banque africaine de développement, Laure Akin-Olugbade.

A l’issue de l’entretien, elle a indiqué être présente à Ouagadougou dans le cadre de la revue sur le Plan national de développement économique et social (PNDES) et a souhaité rencontrer le chef de l’Etat pour recueillir ses orientations.

La BAD avait participé à la réunion sur le financement du PNDES à Paris en décembre 2016, et l’institution s’était engagée à accompagner le Burkina Faso, dans la mise en œuvre de cet important programme de développement, à hauteur d’un milliard de dollars sur cinq ans. A ce jour la BAD est à mi-parcours d’engagement et tient à honorer sa promesse.

Laure Akin-Olugbade a également souligné qu’au cours de l’entretien avec le chef de l’Etat, ils ont passé en revue la coopération entre le Burkina Faso et la BAD, et examiné un certain nombre d’engagements en ce qui concerne les secteurs de l’agriculture et de l’énergie solaire. 

Elle a aussi rassuré le Président du Faso, quant au traitement diligent de certains dossiers comme le déblocage de la réalisation de la route Gounghin-Fada avant la fin de ce mois.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé