Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

POLITIQUE

Le dialogue entre les syndicats du ministère en charge de l’Economie et le gouvernement est aujourd’hui une réalité. Le dialogue annoncé par le président du Faso lors de son grand oral face à la presse la semaine dernière a débuté ce jeudi 28 juin 2018. Le Premier ministre et les membres du gouvernement ont eu des échanges avec la coordination des syndicats dudit ministère sur leur plateforme. Au menu des échanges, la crise qui secoue le ministère.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu la coordination des syndicats du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, pour relancer le dialogue pour une sortie de crise. Cette rencontre fait suite à la suspension du mot de grève de la coordination pour répondre à l’appel du président du Faso.

Selon Mathias Kadiogo, porte-parole de la coordination des syndicats, les échanges ont porté sur les fondements de la crise et aussi les solutions de sortie crise envisagées. Sur ce dernier point, à la question de savoir s’il y a eu consensus, le porte-parole de la coordination des syndicats a été on ne peut plus clair: «les discutions se poursuivront dans les jours à venir. Lorsque nous trouverons un terrain d’entente, vous serez informé.» Il dit être rassuré quant à une sortie de crise.

Ce dialogue doit se poursuivre les jours à venir et il portera essentiellement sur leur plateforme qui a été déposée auprès de la présidence du Faso le 14 mars dernier en plus des points supplémentaires qui ont été transmis au chef de l’Etat le 1er juin passé. «Donc, au stade actuel, nous pouvons vous dire que l’entretien s’est bien déroulé et le climat de confiance est en train de s’installer dans la maison» a conclu le porte-parole.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé