Aujourd'hui,
URGENT
Banfora: 5 personnes -dont trois 3 de la même famille- tuées par la foudre à Tengrela, le dimanche 23 septembre 2018 (AIB). 
Burkina: Yacouba Sawadogo, 78 ans, a reçu lundi 24 septembre le prix Right Livelihood, également appelé prix nobel alternatif(Oméga Fm)
Burkina: chaque député va contribuer à hauteur d'un million de F CFA pour lutter contre le terrorisme
Soum: trois gendarmes tués dans une embuscade dans la zone de la mine d'or d'Inata
Soum: trois personnes dont le fils du responsable de la mine d'or d'Inata enlevées par des hommes armés non identifiés
Burkina: le Laboratoire énergies renouvelables et efficacité énergétique, a mis au point, du charbon à base de tourteaux d’anacarde (AIB)
Bénin: le gouvernement recule sur la hausse du prix d'internet
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)

POLITIQUE

Le dialogue entre les syndicats du ministère en charge de l’Economie et le gouvernement est aujourd’hui une réalité. Le dialogue annoncé par le président du Faso lors de son grand oral face à la presse la semaine dernière a débuté ce jeudi 28 juin 2018. Le Premier ministre et les membres du gouvernement ont eu des échanges avec la coordination des syndicats dudit ministère sur leur plateforme. Au menu des échanges, la crise qui secoue le ministère.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu la coordination des syndicats du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, pour relancer le dialogue pour une sortie de crise. Cette rencontre fait suite à la suspension du mot de grève de la coordination pour répondre à l’appel du président du Faso.

Selon Mathias Kadiogo, porte-parole de la coordination des syndicats, les échanges ont porté sur les fondements de la crise et aussi les solutions de sortie crise envisagées. Sur ce dernier point, à la question de savoir s’il y a eu consensus, le porte-parole de la coordination des syndicats a été on ne peut plus clair: «les discutions se poursuivront dans les jours à venir. Lorsque nous trouverons un terrain d’entente, vous serez informé.» Il dit être rassuré quant à une sortie de crise.

Ce dialogue doit se poursuivre les jours à venir et il portera essentiellement sur leur plateforme qui a été déposée auprès de la présidence du Faso le 14 mars dernier en plus des points supplémentaires qui ont été transmis au chef de l’Etat le 1er juin passé. «Donc, au stade actuel, nous pouvons vous dire que l’entretien s’est bien déroulé et le climat de confiance est en train de s’installer dans la maison» a conclu le porte-parole.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir