Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

POLITIQUE

La Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) reconduit son du mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018. Elle explique les raisons dans ce communiqué.

«Le 1er juin 2018, la Coordination des Syndicats du Ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) déposait un préavis de grève allant du 18 au 22 juin 2018 renouvelable du 25 au 29 juin 2018. Préalablement, un mot d’ordre de sit-in allait être observé du 11 au 15 juin 2018.

Le 08 juin 2018, la CS-MEF suspendait la semaine de sit-in afin de donner une chance au dialogue. A la date du 17 juin 2018, il n’y a eu aucune réaction franche da la part du Gouvernement tendant à reprendre les discussions autour des préoccupations des travailleurs du MINEFID.

Par conséquent, les travailleurs du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) ont observé la grève du 18 au 22 juin 2018. Ce vendredi 22 juin 2018, dernier jour de grève, la CS-MEF a tenu une Assemblé générale extraordinaire à la Bourse du Travail de Ouagadougou.

De l’AG, il ressort que le mot d’ordre de grève a été bien suivi dans toutes les directions du MINEFID (douanes, impôts, Trésor, Finances, ENAREF, INSD…) en dépit de la répression, des menaces et des intimidations. En dépit de ce succès du mot d’ordre de grève, en dehors de quelques contacts et échanges informels, le Gouvernement n’a montré aucune disposition sincère au dialogue.

Par conséquent, l’AG a décidé de reconduire le mot d’ordre le 25 au 29 juin 2018 conformément au préavis de grève du 1er juin 2018. Notons que de nombreux participants ont proposé de déposer un autre préavis de grève pour les semaines après la semaine du 25 au 29 juin 2018. La direction de la CS-MEF a pris acte de cette proposition.

Du reste, les camarades travailleurs ont été appelés à rester mobilisés, déterminés et de continuer le travail d’explications et de défense des points de revendications.

L’AG a fait une mention spéciale aux camarades femmes du MINEFID pour leur mobilisation exceptionnelle et constante pendant cette lutte !

Avant de lever l’AG, la disposition au dialogue de la CS-MEF a été réaffirmée.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé