Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

POLITIQUE

La Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) reconduit son du mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018. Elle explique les raisons dans ce communiqué.

«Le 1er juin 2018, la Coordination des Syndicats du Ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) déposait un préavis de grève allant du 18 au 22 juin 2018 renouvelable du 25 au 29 juin 2018. Préalablement, un mot d’ordre de sit-in allait être observé du 11 au 15 juin 2018.

Le 08 juin 2018, la CS-MEF suspendait la semaine de sit-in afin de donner une chance au dialogue. A la date du 17 juin 2018, il n’y a eu aucune réaction franche da la part du Gouvernement tendant à reprendre les discussions autour des préoccupations des travailleurs du MINEFID.

Par conséquent, les travailleurs du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) ont observé la grève du 18 au 22 juin 2018. Ce vendredi 22 juin 2018, dernier jour de grève, la CS-MEF a tenu une Assemblé générale extraordinaire à la Bourse du Travail de Ouagadougou.

De l’AG, il ressort que le mot d’ordre de grève a été bien suivi dans toutes les directions du MINEFID (douanes, impôts, Trésor, Finances, ENAREF, INSD…) en dépit de la répression, des menaces et des intimidations. En dépit de ce succès du mot d’ordre de grève, en dehors de quelques contacts et échanges informels, le Gouvernement n’a montré aucune disposition sincère au dialogue.

Par conséquent, l’AG a décidé de reconduire le mot d’ordre le 25 au 29 juin 2018 conformément au préavis de grève du 1er juin 2018. Notons que de nombreux participants ont proposé de déposer un autre préavis de grève pour les semaines après la semaine du 25 au 29 juin 2018. La direction de la CS-MEF a pris acte de cette proposition.

Du reste, les camarades travailleurs ont été appelés à rester mobilisés, déterminés et de continuer le travail d’explications et de défense des points de revendications.

L’AG a fait une mention spéciale aux camarades femmes du MINEFID pour leur mobilisation exceptionnelle et constante pendant cette lutte !

Avant de lever l’AG, la disposition au dialogue de la CS-MEF a été réaffirmée.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir