Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

POLITIQUE

La Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) reconduit son du mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018. Elle explique les raisons dans ce communiqué.

«Le 1er juin 2018, la Coordination des Syndicats du Ministère en charge de l’Economie et des Finances (CS-MEF) déposait un préavis de grève allant du 18 au 22 juin 2018 renouvelable du 25 au 29 juin 2018. Préalablement, un mot d’ordre de sit-in allait être observé du 11 au 15 juin 2018.

Le 08 juin 2018, la CS-MEF suspendait la semaine de sit-in afin de donner une chance au dialogue. A la date du 17 juin 2018, il n’y a eu aucune réaction franche da la part du Gouvernement tendant à reprendre les discussions autour des préoccupations des travailleurs du MINEFID.

Par conséquent, les travailleurs du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) ont observé la grève du 18 au 22 juin 2018. Ce vendredi 22 juin 2018, dernier jour de grève, la CS-MEF a tenu une Assemblé générale extraordinaire à la Bourse du Travail de Ouagadougou.

De l’AG, il ressort que le mot d’ordre de grève a été bien suivi dans toutes les directions du MINEFID (douanes, impôts, Trésor, Finances, ENAREF, INSD…) en dépit de la répression, des menaces et des intimidations. En dépit de ce succès du mot d’ordre de grève, en dehors de quelques contacts et échanges informels, le Gouvernement n’a montré aucune disposition sincère au dialogue.

Par conséquent, l’AG a décidé de reconduire le mot d’ordre le 25 au 29 juin 2018 conformément au préavis de grève du 1er juin 2018. Notons que de nombreux participants ont proposé de déposer un autre préavis de grève pour les semaines après la semaine du 25 au 29 juin 2018. La direction de la CS-MEF a pris acte de cette proposition.

Du reste, les camarades travailleurs ont été appelés à rester mobilisés, déterminés et de continuer le travail d’explications et de défense des points de revendications.

L’AG a fait une mention spéciale aux camarades femmes du MINEFID pour leur mobilisation exceptionnelle et constante pendant cette lutte !

Avant de lever l’AG, la disposition au dialogue de la CS-MEF a été réaffirmée.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé