Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré était ce matin l’invité de l’émission «100 minutes pour comprendre» de la radio privée Savane FM durant laquelle, il s’est exprimé en langue nationale mooré, dans le cadre de son bilan à mi- mandat.

L’émission qui a débuté à 8 h s’est déroulée en deux parties de 50 minutes chacune. Dans la première partie, Roch Marc Christian Kaboré a répondu aux questions des journalistes Soumaïla Rabo et Paul Gasbéogo de la Radiodiffusion et Télévision du Burkina (RTB). Dans la seconde, le chef de l’Etat a répondu aux questions des auditeurs de Ouagadougou et de l’intérieur du pays, qui avaient la possibilité d’appeler pendant l’émission.

Dans chacune des parties, l’occasion a été donnée au Président du Faso de répondre à plusieurs préoccupations. Elles concernent les inquiétudes liées à la saison pluvieuse capricieuse, au déficit alimentaire dans 22 provinces, la lutte contre le terrorisme, le Programme d’urgence pour le Sahel, la grogne sociale, le fonds commun, le Plan national de Développement économique et social, la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans, les délestages, les écoles sous paillotes, l’eau potable, la crise au sein du Conseil supérieur de la magistrature, les lotissements, le dossier des militaires radiés…

A la fin de l’émission, le chef de l’Etat a réagi à la polémique au sujet de l’utilisation du mooré pour s’adresser aux burkinabè. Le Président du Faso a indiqué qu’il n’a jamais considéré que le mooré dépasse les autres langues du Burkina.
C’est la langue nationale qu’il maitrise le mieux, et a tenu à rassurer les burkinabè qu’il ne fait aucune discrimination.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé