Aujourd'hui,
URGENT
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque

POLITIQUE

En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale Burkina –Niger ont rendu une visite de courtoisie au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, ce jeudi 14 juin 2018 en fin de matinée, sous la conduite de leur président, Monseigneur Paul Y. Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso.

Ils ont évoqué avec le chef de l’Etat des questions diverses, notamment le déficit céréalier que connait le Burkina Faso, le chômage des jeunes, le contexte social marqué par des grèves à répétition. S’agissant particulièrement de la fronde sociale, les évêques ont invité les différents protagonistes à avoir « le sens du bien commun » qu’est le Burkina Faso en privilégiant le dialogue social.

Le Président Roch Marc Christian Kaboré leur a exprimé à son tour sa reconnaissance pour cette visite, et les a assurés de sa disponibilité à poursuivre le dialogue avec tous les acteurs. 

La délégation a aussi mis à profit cette audience pour annoncer au Président du Faso, d’une part que Monseigneur Prosper Ki, nommé évêque de Dédougou sera ordonné le 21 juillet prochain, et d’autre part, informer avoir invité à leur tour le Pape François à effectuer une visite au Burkina Faso. En rappel le Président du Faso avait déjà invité le Pape lors de sa visite au Saint-siège en octobre 2016.

Les évêques ont également exprimé leur reconnaissance au Président du Faso pour le soutien à eux apporté à travers la présence d’une délégation gouvernementale à leurs côtés, lors de leur pèlerinage à Lampedusa en Italie.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir