Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)

POLITIQUE

En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale Burkina –Niger ont rendu une visite de courtoisie au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, ce jeudi 14 juin 2018 en fin de matinée, sous la conduite de leur président, Monseigneur Paul Y. Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso.

Ils ont évoqué avec le chef de l’Etat des questions diverses, notamment le déficit céréalier que connait le Burkina Faso, le chômage des jeunes, le contexte social marqué par des grèves à répétition. S’agissant particulièrement de la fronde sociale, les évêques ont invité les différents protagonistes à avoir « le sens du bien commun » qu’est le Burkina Faso en privilégiant le dialogue social.

Le Président Roch Marc Christian Kaboré leur a exprimé à son tour sa reconnaissance pour cette visite, et les a assurés de sa disponibilité à poursuivre le dialogue avec tous les acteurs. 

La délégation a aussi mis à profit cette audience pour annoncer au Président du Faso, d’une part que Monseigneur Prosper Ki, nommé évêque de Dédougou sera ordonné le 21 juillet prochain, et d’autre part, informer avoir invité à leur tour le Pape François à effectuer une visite au Burkina Faso. En rappel le Président du Faso avait déjà invité le Pape lors de sa visite au Saint-siège en octobre 2016.

Les évêques ont également exprimé leur reconnaissance au Président du Faso pour le soutien à eux apporté à travers la présence d’une délégation gouvernementale à leurs côtés, lors de leur pèlerinage à Lampedusa en Italie.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé