Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

POLITIQUE

A l’issue d’une assemblée générale tenue ce 8 juin 2018, la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances a décidé de suspendre le mot d’ordre de sit-in prévu du lundi 11 au vendredi 15 juin 2018 de 8 heures à 14 heures. 

Cette suspension selon les syndicalistes, a pour  objectif d’une part de satisfaire à la doléance du médiateur du Faso qui avait sollicité une levée du mot d’ordre pour la suite des négociations et d’autre part de réaffirmer leur disposition au dialogue.

Cependant, la CS-MEF, dans sa lettre de suspension adressée au président du Faso, maintient son mot d’ordre de grève prévu du 18 au 22 juin et du 24 au 29 juin 2018. Elle a également précisé que le sort de cette grève à venir dépendra de la position du gouvernement. 

« En tout état de cause, la CS-MEF dégage toute responsabilité quant à la dégradation du climat social au sein du Minefid » dit en substance la correspondance. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir