Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP),  Zéphirin Diabré, a reçu ce vendredi 8 juin 2018 au siège de l’institution, une délégation de la Convention des Organisations de la société civile pour l’observation Domestique des Elections (CODEL). La délégation était conduite par le Président de la Codel, Maître Halidou Ouédraogo. 

A travers cette audience, la Codel a présenté au Chef de file de l’Opposition, un rapport sur la «contribution de la société civile dans le processus de réconciliation nationale au Burkina Faso».  C’est un document de 32 pages qui pose un diagnostic des situations conflictuelles qui minent la société burkinabè, et formule des recommandations pour une réconciliation nationale. 

Au début des échanges, le CFOP a vivement félicité Maître Halidou OUEDRAOGO pour la longue lutte qu’il a menée et continue de mener pour la promotion des droits de l’homme et des libertés dans notre pays. M. DIABRE a en outre salué l’immense travail qu’a abattu la CODEL dans la surveillance des élections. 

Après avoir écouté ses visiteurs sur le contenu du rapport, le Chef de file de l’Opposition a salué l’initiative et la démarche de la Codel. Il a en outre souligné que l’Opposition mène de son côté une réflexion sur le sujet de grande importance qu’est la réconciliation nationale. De ce fait, il a souhaité qu’il y ait une plus grande concertation entre toutes les entités qui réfléchissent actuellement sur la question, en vue de dégager une démarche consensuelle pouvant déboucher sur une véritable réconciliation entre les Burkinabè. 

Ouagadougou, le 08 juin 2018

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir