Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kabore, a accordé une audience à la députée européenne, Anna Fotyga, présidente de la commission Sécurité et Défense du Parlement européen, ce mercredi 6 juin 2018 en milieu de matinée.

Madame Fotiga, par ailleurs chef de l’Unité du groupe politique Conservateurs et Réformateurs européens (ECR), a déclaré avoir échangé avec le Président du Faso sur la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans la sous-région ouest-africaine. Une situation caractérisée par des attaques terroristes récurrentes. Elle a souligné que la Commission Défense et Sécurité de l’Union européenne (UE) loue les efforts du Burkina Faso dans le renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité, et la stabilisation de la région sahélienne. 

L’UE s’est engagée à soutenir les différentes initiatives du Burkina Faso dans le domaine de la création d’emplois pour les jeunes et de façon générale, l’amélioration du niveau de vie des populations du Nord. Les négociations y relatives ont débuté hier mardi 5 juin 2018, a-t-elle révélé.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir