Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

POLITIQUE

La Commission européenne et le gouvernement du Burkina ont signé le 5 juin 2018, la nouvelle convention de financement d'appui budgétaire de 50 millions d'euros pour la mise en œuvre du «Programme d'urgence pour le sahel» dans le Nord du Burkina.


Le Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Burkina, Alpha Barry, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré,  ont signé une convention de financement de 50 millions d'euros (environ 32,8 milliards FCFA) pour soutenir la sécurité et le développement dans le Nord du Burkina.

«Notre nouvel Appui Budgétaire au Programme d'urgence pour le sahel du Burkina est un exemple de notre coopération visant à tisser un lien toujours plus étroit entre sécurité et développement. Notre soutien contribuera à renforcer la présence de l'Etat et améliorer l'accès aux services sociaux de base pour la population vivant dans la zone vulnérable du Nord du pays. Cette aide confirme aussi l'engagement de l'UE dans toute la région du Sahel», a déclaré le Commissaire Mimica.

Cette action, financée dans le cadre du Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique, sera mise en œuvre principalement à travers un appui budgétaire (32,1 milliards FCFA) pour des contributions directes au budget de l'Etat 2018 et 2019. Au travers des indicateurs de performance retenus, il accompagnera plus spécifiquement les efforts du gouvernement en matière de renforcement du maillage territorial des forces de sécurité, l'amélioration de l'accès à l'eau grâce à de nouveau forage et des adduction d'eau potable simplifiées, ainsi que le renforcement de l'offre de soins par la construction de Centres de santé et promotion sociale, l'acquisition d'ambulances et la disponibilité de médicaments.

L'action prévoit également un appui complémentaire (950 000 Euro) en appui à la maitrise d'ouvrage déléguée pour renforcer les capacités des structures déconcentrées de l'Etat dans la région du sahel. Il s'agira également de développer un mécanisme de monitoring et de communication adapté pour faire connaitre les activités mise en œuvre dans le cadre du PUS.
Le projet vise ainsi à accroître la capacité financière du gouvernement pour maintenir la paix, la stabilité et la sécurité, tel que défini dans les objectifs du PNDES et du PUS. Il est complémentaire des autres projets de l'Union européenne au Burkina Faso financés par le Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique (173,225 millions Euros, soit environ 113,6 milliards FCFA) et par le Fond européen de développement (623 millions d'euros dans le Programme indicatif national du 11ème FED).

Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé