Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

POLITIQUE

Le Président du Faso , Roch Marc Christian Kaboré a été élevé à la dignité de Grand-croix de l’Ordre International des Palmes académiques du Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur (Cames) à la faveur de la cérémonie de clôture des activités marquant les 50 ans de l’organisation.

Cette cérémonie de distinction s’est déroulée en présence des chefs d’Etat du Tchad, Idriss Deby Itno, du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, de la Guinée, Alpha Condé et du Sénégal, Macky Sall.

Le Président du Faso s’est vu décerné cette distinction honorifique au regard sa vision dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Cette distinction vient surtout saluer les efforts de notre pays, qui abrite le siège de l’institution, pour une valorisation de l’enseignement supérieur en Afrique.

Après avoir traduit sa reconnaissance à ses pairs présents à la cérémonie de distinction et au Grand Chancelier de l’Ordre, le Président du Faso a indiqué que son admission à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES est une reconnaissance au peuple et au gouvernement burkinabè, pour l’ensemble des efforts de la Nation dans la promotion de l’éducation en général et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en particulier.

Selon lui, la présente distinction revêt aussi un cachet particulier, parce qu’à travers le Conseil de l’Ordre, c’est l’ensemble de la communauté scientifique du CAMES qui lui rend cet hommage. 

Le chef de l’Etat a réitéré l’engagement de son pays à soutenir l’institution dans son rôle d’Agence Régionale d’Assurance Qualité et d’Accréditation.

Avant la cérémonie de décoration du Président du Faso, l’ensemble des chefs d’Etat présent ont signé la Déclaration de Ouagadougou, dans laquelle ils se sont engagés à soutenir et à encourager le CAMES. Ils se sont en outre engagés à se réunir chaque trois ans sur des questions consacrées à l’organisation.

Les activités commémoratives du CAMES ont débuté le 25 mai dernier, et ont réuni des participants venant des 19 pays membres, au rang desquels des experts et des ministres.

Le CAMES est une organisation régionale intergouvernementale dont la création a été décidée par la Conférence des Chefs d’Etats des pays membres de l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM), tenue à Niamey (Niger) les 22 et 23 janvier 1968. 

Le CAMES a pour missions, entre autres, d’instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les Etats membres.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir