Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

Le Président du Faso , Roch Marc Christian Kaboré a été élevé à la dignité de Grand-croix de l’Ordre International des Palmes académiques du Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur (Cames) à la faveur de la cérémonie de clôture des activités marquant les 50 ans de l’organisation.

Cette cérémonie de distinction s’est déroulée en présence des chefs d’Etat du Tchad, Idriss Deby Itno, du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, de la Guinée, Alpha Condé et du Sénégal, Macky Sall.

Le Président du Faso s’est vu décerné cette distinction honorifique au regard sa vision dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Cette distinction vient surtout saluer les efforts de notre pays, qui abrite le siège de l’institution, pour une valorisation de l’enseignement supérieur en Afrique.

Après avoir traduit sa reconnaissance à ses pairs présents à la cérémonie de distinction et au Grand Chancelier de l’Ordre, le Président du Faso a indiqué que son admission à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES est une reconnaissance au peuple et au gouvernement burkinabè, pour l’ensemble des efforts de la Nation dans la promotion de l’éducation en général et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en particulier.

Selon lui, la présente distinction revêt aussi un cachet particulier, parce qu’à travers le Conseil de l’Ordre, c’est l’ensemble de la communauté scientifique du CAMES qui lui rend cet hommage. 

Le chef de l’Etat a réitéré l’engagement de son pays à soutenir l’institution dans son rôle d’Agence Régionale d’Assurance Qualité et d’Accréditation.

Avant la cérémonie de décoration du Président du Faso, l’ensemble des chefs d’Etat présent ont signé la Déclaration de Ouagadougou, dans laquelle ils se sont engagés à soutenir et à encourager le CAMES. Ils se sont en outre engagés à se réunir chaque trois ans sur des questions consacrées à l’organisation.

Les activités commémoratives du CAMES ont débuté le 25 mai dernier, et ont réuni des participants venant des 19 pays membres, au rang desquels des experts et des ministres.

Le CAMES est une organisation régionale intergouvernementale dont la création a été décidée par la Conférence des Chefs d’Etats des pays membres de l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM), tenue à Niamey (Niger) les 22 et 23 janvier 1968. 

Le CAMES a pour missions, entre autres, d’instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les Etats membres.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir