Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

POLITIQUE

Ce vendredi 25 mai 2018, le ministre en charge de la Solidarité nationale, Laurence Ilboudo/Marshall et celui de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou étaient face aux hommes de médias pour se prononcer sur des sujets d’actualités nationales. 

La rupture des relations diplomatiques du Burkina Faso avec la Chine Taiwan, la neutralisation de la cellule terroriste de Ragnongo, sont des sujets qui ont été entre autres évoqués à ce deuxième rendez-vous de l’exécutif avec la presse. Egalement, était à l’ordre du jour, le forum national des personnes vivant avec un handicap qui se tiendra les 4 et 5 juin prochain à Ouagadougou.

Sur la question du «divorce» du Burkina Faso avec la Chine Taiwan, le porte-parole du gouvernement a indiqué que son gouvernement est en droit d’annuler les partenariats comme prescrit dans les textes. Donc pour lui, il y avait «nécessairement des choix à faire parce que bien que la coopération avec la Chine Taiwan ait porté des fruits, nous avons une coopération plus pertinente». A entendre le ministre Dandjinou, la déclaration du chef de diplomatie burkinabè fait ressortir deux aspects en termes de gain pour le Burkina Faso. Selon lui, il y a l’expression d’un certain nombre d’aménagement par rapport aux processus sous régionaux. 

S’agissant du sort réservé aux étudiants qui étudient en Chine Taiwan, le ministre Dandjinou a fait savoir que le ministre Alpha Barry a été clair. Il a affirmé que des réponses seront trouvées soient à l’interne à Taïwan soit pour ceux qui veulent partir ailleurs. Selon les dires du ministre Dandjinou, le chef de la diplomatie a rassuré les uns et les autres de la mise en œuvre des moyens pour l’insertion de ces étudiants dans d’autres pays voisins ou ailleurs pour ceux qui le veulent. «Ceux qui veulent rester sur place, c’est leur liberté» a lancé le porte-parole du gouvernement. 

Parlant des nombreux délestages que traverse la capitale burkinabè, le ministre Dandjinou estime que le gouvernement «doit» donner les moyens nécessaires à la nationale d’électricité. Pour lui, c’est une société d’Etat et il y a effectivement nécessité de résoudre définitivement ce problème. Et sur le sujet des grèves à répétition, le porte-parole du gouvernement dit espérer calmer ou apaiser la situation les mois à venir avec les réponses qui seront apporter lors des conférences des 12, 13 et 14 juin prochain sur la remise à plat des rémunérations des agents de la Fonction publique. 

En outre, à propos des deux agents des Finances relevés lors du Conseil des ministres du 2 mai dernier de leurs fonctions, le ministre Dandjinou a précisé qu’Ils n’ont pas été révoqués mais plutôt relevés de leurs fonctions. Et d’ajouter que la nomination relève du pouvoir discrétionnaire du ministre.

Par ailleurs, sur le forum national des personnes vivant avec un handicap qui se tiendra les 4 et 5 juin prochain à Ouagadougou, le ministre en charge de la Solidarité nationale a martelé la tenue des fora régionaux dans toutes les 13 régions pour réfléchir sur les préoccupations et priorités des personnes handicapées. A ces fora, s’ajoutent l’organisation d’un appel à projets au profit des personnes handicapées pour le financement de 2 325 projets individuels à raison de 200 000 franc Cfa par projet. Aussi, il y aura l’organisation d’une opération de délivrance de cartes d’invalidité en faveur des personnes handicapées dans les 45 provinces, d’un panel à Ouagadougou sur la problématique de l’autonomisation économique et sociale des personnes handicapées et la tenue d’un dialogue direct entre les personnes handicapées du pays et le président du Faso. 

De la communication relative à l’opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue, le ministre Ilboudo a signifié que, l’opération qui débutera par la ville de Ouagadougou sera précédée d’une période de sensibilisation sur la nécessité de protéger les enfants et les femmes. Selon elle, les groupes retirés de la rue seront accueillis sur des sites provisoires tels que le centre d’accueil d’urgence des enfants en difficulté de Ouagadougou pour les enfants et les auberges de solidarité pour les femmes. «C’est une stratégie de réinsertion familiale et sociale qui sera développée après le retrait de ces groupes cibles» a-t-elle conclu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé