Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP), M. Zéphirin DIABRE, a accordé ce mercredi 16 mai 2018 au siège de l’institution, une audience à une délégation de la Coalition des associations œuvrant pour le droit au logement (CAODL) de l’arrondissement 6 de Ouagadougou. 

Conduite par M. Adama OUEDRAOGO, Président de la Coalition de l’arrondissement 6 et Président de l’association Rate-Ninré, la délégation comprenait : 

-Monsieur Aboubacar OUATTARA, Président de l’association Namanégué pour la cohésion sociale (ANACOS), Secrétaire général de la Coalition de l’arrondissement 6 ;

-Monsieur Inoussa TAPSOBA, Président de l’association Tinda-Manégré ; 

-Monsieur Aboubacar DAO, Président de l’association Sourg-Nonma ; 

-Monsieur Moumouni SEYNOU, représentant  d’un groupement non-associatif ; 

-Monsieur Moumini NIKIEMA de l’Association Tinda-Manégré ; 

-Monsieur N. Jacques ZANGRE de l’association Rate-Ninré ;

-Monsieur Mohamed SANFO de l’association Rate-Ninré ;

-Monsieur Adama Paul TIENDREBEOGO de l’ANACOS ;

-Monsieur Abdoulaye GUENE de l’ANACOS.  

La CAODL est venue présenter au CFOP sa plateforme revendicative de onze points, qui traite du passif foncier dans l’arrondissement et formule des propositions concrètes pour l’apurement de ce passif et pour des lotissements transparents au profit des populations. 

Dans les échanges, la délégation a relevé que depuis près de trente ans, les membres de la Coalition attendent le lotissement de leur quartier. Ils ont été recensés pour la première fois en 1995, puis plusieurs autres fois jusqu’en 2008, sans voir leur problème résolu. 

C’est pourquoi elle a demandé au CFOP de plaider auprès des plus hautes autorités du pays pour une issue heureuse à cette crise du logement.

La Coalition a également invité le Chef de file de l’Opposition à rencontrer les populations de l’arrondissement 6, afin de mieux comprendre les problèmes de logement auxquels elles font face.

Le CFOP a salué la démarche de la CAODL. Il a marqué son accord pour une visite de terrain à l’arrondissement 6, à une date qui sera bientôt fixée. 

 

Ouagadougou, le 17 mai 2018

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir