Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP), M. Zéphirin DIABRE, a accordé ce mercredi 16 mai 2018 au siège de l’institution, une audience à une délégation de la Coalition des associations œuvrant pour le droit au logement (CAODL) de l’arrondissement 6 de Ouagadougou. 

Conduite par M. Adama OUEDRAOGO, Président de la Coalition de l’arrondissement 6 et Président de l’association Rate-Ninré, la délégation comprenait : 

-Monsieur Aboubacar OUATTARA, Président de l’association Namanégué pour la cohésion sociale (ANACOS), Secrétaire général de la Coalition de l’arrondissement 6 ;

-Monsieur Inoussa TAPSOBA, Président de l’association Tinda-Manégré ; 

-Monsieur Aboubacar DAO, Président de l’association Sourg-Nonma ; 

-Monsieur Moumouni SEYNOU, représentant  d’un groupement non-associatif ; 

-Monsieur Moumini NIKIEMA de l’Association Tinda-Manégré ; 

-Monsieur N. Jacques ZANGRE de l’association Rate-Ninré ;

-Monsieur Mohamed SANFO de l’association Rate-Ninré ;

-Monsieur Adama Paul TIENDREBEOGO de l’ANACOS ;

-Monsieur Abdoulaye GUENE de l’ANACOS.  

La CAODL est venue présenter au CFOP sa plateforme revendicative de onze points, qui traite du passif foncier dans l’arrondissement et formule des propositions concrètes pour l’apurement de ce passif et pour des lotissements transparents au profit des populations. 

Dans les échanges, la délégation a relevé que depuis près de trente ans, les membres de la Coalition attendent le lotissement de leur quartier. Ils ont été recensés pour la première fois en 1995, puis plusieurs autres fois jusqu’en 2008, sans voir leur problème résolu. 

C’est pourquoi elle a demandé au CFOP de plaider auprès des plus hautes autorités du pays pour une issue heureuse à cette crise du logement.

La Coalition a également invité le Chef de file de l’Opposition à rencontrer les populations de l’arrondissement 6, afin de mieux comprendre les problèmes de logement auxquels elles font face.

Le CFOP a salué la démarche de la CAODL. Il a marqué son accord pour une visite de terrain à l’arrondissement 6, à une date qui sera bientôt fixée. 

 

Ouagadougou, le 17 mai 2018

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé