Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC logé dans le groupe B de la Coupe de Confédération avec Etoile du sahel, CS Sfaxien et Enugu Rangers   
Burkina: Christophe Joseph Marie Dabiré nommé Premier ministre en remplacement de Paul Kaba Thiéba
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»

POLITIQUE

A l’orée de son 2ème congrès ordinaire prévu pour se tenir les 20, 21 et 22 juillet prochain à Ouagadougou,  l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a procédé ce mercredi 9 mai 2018 à l’installation des  membres du comité national d’organisation du congrès 2018.


Adama Sosso, président du comité national d’organisation du congrès 2018, est celui qui a la lourde tâche de faire de ce deuxième congrès ordinaire une réussite. Composé de 52 membres et de 21 commissions, ce comité à le devoir de travailler à ce que la participation des membres et militants depuis l’intérieur du pays puisse être effective.

Pour le président du comité d’organisation, ce congrès sera un moment d’introspective, de réflexion pour l’avenir; ce qui nécessite la participation des uns et des autres.  «Notre soucis majeur est de faire en sorte que tout le monde puisse participer, que les débats soient les plus larges possibles et qu’on puisse véritablement sortir avec des résultats très probants» a dit Adama Sosso.

Il a en outre indiqué qu’au cours du congrès, les textes fondamentaux seront revisités et certaines lacunes seront corrigées. Par ailleurs, selon le président du comité d’organisation, pour ceux qui ont posé des actes indélicats, il est du ressort du congrès de proposer des sanctions nécessaires. «Tous les sujets liés aux questions disciplinaires seront abordés. Notamment la question des 13 députés frondeurs et la crise au niveau de la mairie de l’arrondissement 3» a précisé M. Sosso 

Aux membres du comité d’organisation, le président du parti du lion, Zéphirin Diabré leur a prodigué des conseils et les a encouragés. Il a ensuite sollicité le comité à s’approprier le congrès afin que, mentionne t-il, «non seulement ce soit un succès éclatant mais surtout, avec l’ensemble de la direction du parti, tracer les voies pour le chemin de l’avenir».

A noter que le 1er congrès de l’UPC avait eu lieu en 2014 à Ouagadougou.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé