Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

POLITIQUE

Dans la perspective de la capitalisation des acquis et de l’amélioration de la gouvernance pour mieux coordonner les initiatives des jeunes dans le cadre des politiques publiques en lien avec les ODD, le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations-Unies pour les Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD/Afrique), organise le 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies du 21 au 25 mai 2018 à Ouagadougou.


Selon Dakiri Sawadogo, secrétaire exécutif du Rojalnu-ODD/Afrique, la tenue de ce 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies qui intervient après les éditions de Dakar (Sénégal), Ifrane (Maroc), Libreville (Gabon), se justifie par la nécessité de donner la chance à la jeunesse de mettre en œuvre tout son potentiel et sa force face à tous les défis de développement et de mieux impliquer les dynamiques des pays membres.

Le Rojalnu-ODD compte avec ce sommet de Ouagadougou, évaluer, capitaliser et définir un schéma directeur de la contribution des jeunes et de leurs priorités dans la mise en œuvre des ODD, l’atteinte des «90-90-90», la réalisation du dividende démographique, la promotion du civisme et de la citoyenneté, la lutte contre l’extrémisme violent et l’immigration clandestine. Ce sera également l’occasion d’organiser pour la première fois depuis son existence, une Assemblée générale élective afin de renouveler le bureau exécutive. Afin de passer effectivement le témoin à une nouvelle génération, les membres de l’actuel bureau exécutif n’entendent pour rien au monde être candidats. «Nous avons passé une quinzaine d’année à la tête de cette institution, nous avons fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui et il est de notre devoir de passer la main à nos jeunes frères et sœurs. C’est ainsi que nous donnerons l’exemple aux chefs d’Etats qui veulent s’éterniser au pouvoir», confie Crédo Tetteh, responsable à la communication du Rojalnu-ODD/Afrique de passage à Ouagadougou le 27 avril 2018.

L’édition de Ouagadougou patronné par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est placé sous le thème : «Vers l’appropriation des objectifs du développement durable, la contribution des jeunes au cœur du plan de rattrapage du VIH et la capture du dividende démographique». Elle connaitra la rencontre des experts, des jeunes leaders africains du monde, de la diaspora, des Etats-Unis et d’Europe, de chefs d’Etats, d’imminentes personnalités, des ministres, des hommes et femmes du monde de la culture et des affaires. Ce sont au total, plus de 44 pays qui sont attendus à ce rendez-vous.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir