Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Image d'illustration (Sit-in de la SATB)

POLITIQUE

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 2 mai 2018, le ministre en charge de la Communication, porte parole du gouvernement, Remis Dandjinou, a fait savoir que sur avis du Conseil d’Etat, le sit-in pratiqué comme mouvement d’humeur par les travailleurs est illégal. 

C’est le 4 avril 2018 que le ministre de la Fonction publique aurait demandé l’avis du Conseil d’Etat sur la pratique du sit-in comme mouvement de protestation. Et à en croire le ministre Dandjinou, cité par un article de la direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) de son ministère publié sur sa page Facebook, « le Conseil d’Etat dit que, le sit-in n’est pas légal au Burkina Faso »

Et dans cette optique, « les agents qui s’adonnent à cette pratique sont dans l’illégalité totale et commettent une faute passive de sanctions disciplinaires dont le quantum est laissé à l’appréciation du supérieur hiérarchique des agents concernés » a dit le porte parole du gouvernement.

Par ailleurs, le gouvernement, selon toujours la même source, a attiré l’attention « des différents acteurs sur le fait que dans le respect de la loi, il incombe à chaque partie d’appliquer les textes comme il se doit ». 

Notons que le sit-in est une manifestation généralement immobile, en position. C'est une méthode de protestation qui consiste à occuper un espace déterminé à l'avance et à y rester jusqu’à une horaire précise. En général, c’est une manifestation pacifique dont l’objectif est d’interpeller l’opinion et les autorités publiques sur des cas d’injustice ou une revendication précise.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé