Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille

POLITIQUE

Le Syndicat national des travailleurs de l’action sociale (Syntas) a observé une grève de 96 heures du 24 au 27 avril 2018 pour la satisfaction de leur plateforme revendicative. Dans cette déclaration qui suit, la ministre en charge de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille indique que durant la période de la grève, 65% des agents étaient à leur poste de travail.  Par ailleurs, elle réaffirme « son engagement et sa disponibilité à ouvrir les concertations avec les responsables du syndicat ».

"Suite au mouvement de grève observé par  le Syndicat national des travailleurs de l’action sociale, Madame la Ministre, soucieuse du respect du droit du grève, voudrait rassurer l’ensemble du personnel qu’elle reste ouverte à tout dialogue social. Elle salue l’esprit de service public de la majorité des travailleurs des différents démembrements du département qui ont assuré le fonctionnement des services tant au niveau central, régional que provincial.

Les statistiques recueillies sur le terrain font ressortir que 65% des agents étaient à leur poste de travail, au cours de la période de grève. Cet état de fait démontre qu’ils ont conscience que le département, eu égard à sa portée hautement humanitaire, à l’obligation d’observer en toute circonstance, la permanence des services d’assistance en faveur des groupes vulnérables. S’agissant des réponses apportées aux points de revendications, il convient de noter que le dossier des personnels des ex garderies populaires, connait un début de traitement à travers la prise en charge du dossier par le Premier Ministère.

La ministre réaffirme son engagement et sa disponibilité à ouvrir les concertations avec les responsables du syndicat."

DCPM/MFSNF

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir