Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement

POLITIQUE

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 18 avril 2018, la ministre en charge de l’Economie et des Finances, Rosine Sory/Coulibaly a indiqué que sur demande de la Sofitex, le gouvernement injectera plus de 14 milliards de F CFA pour sauver la filière cotonnière surtout que la production de la campagne 2017-2018 n’a pas été bonne. Nous vous proposons le compte rendu sommaire fait par la direction de la communication du ministère en charge de la communication.

« Le conseil des ministres du jour s’est tenu sous la présidence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et a examiné trois dossiers de fonds.

-Au titre du ministère de la sécurité, le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou a affirmé qu’il y a eu le bilan des concours de police de la session 2017 et la programmation des concours pour 2018. Pour cette année, en terme de concours directe, il y aura le recrutement de 800 assistants de police et en terme de concours professionnels, 30 élèves commissaires et 100 élèves policiers. Pourquoi une telle réduction ? « La situation, au niveau des cadres de formation et la qualité de formation, nécessite qu’il y ait un regard plus approfondi sur le nombre de ceux qui sont formés », a indiqué le ministre en charge de la communication.

-Au titre du ministère de l’Administration territoriale, le conseil a choisi le thème du 11 décembre 2018 qui est intitulé : « Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère ».

-Au titre du ministère en charge de la fonction publique, le conseil selon Rémis Dandjinou, a donné l’autorisation pour le recrutement des concours professionnels et des concours directs au titre de la session 2018.

Communication orale :

Au titre des communications orales, la ministre de l’économie et des finances, Rosine Sory Coulibaly, est intervenu pour s’exprimer sur la filière coton. Selon elle, la campagne 2017-2018 n’a pas été bonne au Burkina Faso surtout dans la zone Sofitex et la production attendue serait de 611 000 tonnes cette année. 

« Il y a donc une baisse de rendement et compte-tenu de la situation, la Sofitex a fait le point du manque à gagner et des difficultés que rencontre la filière. Elle a sollicité des appuis au gouvernement pour pouvoir sauver la filière » a-t-elle ajouté. Ces appuis se situent à deux niveaux :

-Soutien au prix de cession des intrants;

-Apurement des impayés internes des producteurs de la zone Sofitex.

Pour la ministre de l’économie et des finances, Rosine Sory Coulibaly, le total de ce qui est demandé à l’Etat comme accompagnement s’élève 14,614 milliards FCFA et compte-tenu du fait que le coton est un secteur très important, le gouvernement a décidé de faire un effort, malgré un contexte difficile pour accompagner les producteurs de coton.

DCPM/ Ministère de la communication et des relations avec le Parlement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé